Blog lifestyle, culture, beauté, voyages
Home > Culture > Ciné > Cinéma > Critique Cinéma : Electrick Children

Critique Cinéma : Electrick Children

Electrick Children est le premier film de Rebecca Thomas qui sortira le 26 juin 2013 en France.

Le film était présenté au Festival du Cinéma Américain de Deauville 2012.

Synopsis : Rachel vit avec ses parents dans une communauté mormone de l’Utah. Le jour de ses 15 ans, elle découvre par hasard, sur un vieux magnéto, « Hanging on the telephone » interprétée par un rocker local. Rachel n’a jamais rien entendu de tel et vit ce moment comme une expérience exceptionnelle, mystique et sensuelle. Lorsque 3 mois plus tard elle est enceinte, elle soutient que c’est le fameux morceau pop rock qui en est la cause. Soucieux des convenances, ses parents tentent de la marier de force. Mais Rachel s’enfuit. Destination : Las Vegas, à la recherche du rocker, persuadée qu’il est lié au mystère de cette curieuse immaculée conception.

Casting : Julia Garner, Rory Culkin, Liam Aiken, Bill Sage, Billy Zane, John Patrick Amedori, Cynthia Watros, Rachel Pirard

Rebecca Thomas avait 30 000 dollars pour faire son film après un financement sur kickstarter qui lui en avait apporté un tiers, le producteur Richard Neustadter l’a ensuite aidé pour pouvoir monter son projet en finançant une grosse partie. La réalisatrice a vécu dans une communauté mormone, pas aussi privatrice que celle de Rachel mais son expérience et son étude de la communauté l’ont beaucoup aidée pour le film.

Rachel est une jeune mormone, dans sa communauté la technologie moderne est inexistante sauf dans la cave… une cave où elle va écouter la cassette audio contenant le morceau « Hanging on the telephone ». Cette première expérience va lui changer la vie et surtout elle va tombée enceinte, persuadé que le chanteur est le père de l’enfant…

Immaculée conception ou viol caché, on croit ce qu’on veut. On va suivre Rachel, fuyant sa communauté pour trouver le père de son enfant, fuyant sa vie de mormone pour aller à la ville. Elle va vivre en liberté, face au nouveau monde, face à la lumière, la musique, la jeunesse, les skateboardeurs… Une nouvelle vie, une nouvelle liberté, le rock et cette Blue Tape dont elle cherche le chanteur.

Julia Garner qu’on avait aperçue dans Martha Marcy May Marlene, Le Monde de Charlie, a ici son premier grand rôle. C’est une jeune femme très talentueuse, dans le film elle arrive autant à nous convaincre en tant que mormone qu’en tant que jeune femme qui découvre la vie. Une actrice a suivre de très près dans les années à venir. A ses côtés on note la présence de Rory Culkin, le petit frère de Macaulay Culkin et Kieran Culkin.

Electrick Children c’est une sorte de conte, un peu fantastique si on ferme les yeux sur des suggestions, très musical et avec des très belles scènes. Quand on sort de ce film, on a un sentiment très étrange qui nous parcours, un sentiment de joie pour cette jeune fille, de doute sur l’histoire, de contentement, … c’est assez étrange. J’ai beaucoup aimé ce film même si on en oublie une grande partie très vite.

Ma note : 6/10

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimerez surement
[Spectacle] Faut-il aller voir West Side Story à la Seine Musicale ?
[Concert] Retour sur la 1ère édition du Lollapalooza en France
[Bar à jeux] Le Nid Cocon Ludique – Paris
[Beauté] On a testé le lait hydratant 24h de Nuhanciam

1 Response

  1. I’ve been exploring for a little for any high quality articles or blog posts on this kind of space .
    Exploring in Yahoo I finally stumbled upon this website. Studying
    this info So i am happy to convey that I have a very good uncanny feeling I came upon exactly
    what I needed. I so much undoubtedly will make sure to don?t omit this web site and give it a look on a relentless basis.

Laisser un commentaire