Comment faire pour avoir un chat et des plantes qui cohabitent parfaitement en appartement ? J’ai décidé de vous partager 5 conseils pratiques pour vous faciliter la vie !

Chez moi, il y a toujours eu beaucoup d’animaux (dont des chats) et beaucoup de plantes. Je vous donne d’ailleurs quelques conseils pour commencer avec les plantes dans notre podcast si vous n’avez pas la main verte. L’équation chat+plante ne m’a donc jamais parue impossible. À chaque fois que je poste une photo de mes plantes ou de mon chat, j’ai plusieurs personnes qui viennent me dire qu’ils ne peuvent pas prendre de plantes car leur chat les mange ou les casse ou bien creuse dans la terre ou fait ses griffes sur le tronc.

Je ne suis ni vétérinaire, ni comportementaliste, mais voilà dans cet article les méthodes que j’utilise pour que mon chat ne touche pas à mes plantes. En espérant que cela puisse vous aider, car il n’y a rien de mieux que ce combo gagnant chat + plante pour un intérieur où on se sent bien !

Seule victoire que mon chat a gagné : le sapin de Noël auquel j’ai renoncé au bout de 4 tentatives et 4 massacres. Je lui accorde ça…

De l’herbe à chat tu lui donneras

Déjà, il faut commencer par comprendre que majoritairement, si un chat est attiré par vos plantes ce n’est pas (que) pour vous embêter. Il cherche le plus souvent à se purger, surtout si vous êtes en appartement.

Pour éviter qu’il ne croque dans tout ce qui traîne, y compris des plantes toxiques pour lui, ayez toujours un pot d’herbe à chat en bon état chez vous. Mon chat ayant une consommation plus qu’addictive à l’herbe à chat (même s’il ne vomit jamais), j’ai toujours 2 pots d’herbes à chat chez moi. Un qu’il mange et l’autre qui repousse tranquillement pendant ce temps-là, afin d’éviter d’avoir à en racheter et pouvoir alterner.

Oui, n’oubliez pas que l’herbe à chat ça reste une vraie plante à l’origine, donc on s’en occupe comme les autres : on l’arrose régulièrement, on évite le soleil direct et on la laisse repousser de temps en temps.

Avec lui tu joueras

Après la purge, on en vient au fait que votre chat peut aussi avoir envie de vous embêter en abîmant vos plantes. Ou plutôt, il cherche tout simplement à attirer votre attention, car il a remarqué que vous n’aimiez pas ça. Plus vous criez et venez vers lui en courant pour l’en empêcher et plus il revient à la charge ? Normal, il prend ça pour un jeu.

Croyez-moi, vous risquez de vous fatiguer avant lui. Retenez simplement que s’il cherche autant à attirer votre attention c’est peut-être parce que vous êtes parti toute la journée au travail, ou bien que vous rentrez, mais regardez votre téléphone au lien de vous occuper de lui, grande diva qu’il est.

En résumé, passez du temps à jouer à fond avec votre chat, loin des plantes. Fatiguez-le. Amusez-le. Chouchoutez-le. Soyez sûr qu’il a également de quoi faire ses griffes sur un grattoir ou arbre à chat plutôt que sur le tronc de votre yucca et vous verrez qu’il arrêtera de croquer dans les feuilles dès que vous rentrez chez vous.

Les présentations tu feras

 

C’est quelque chose que je n’avais lu nulle part et que je ne faisais pas au début, ce qui m’a coûté quelques pots renversés par terre… J’ai un chat très curieux. D’ailleurs les chats le sont très souvent par nature.

J’avais la mauvaise habitude, dès que je rentrais avec une nouvelle plante ou que je rempotais les miennes, de les placer directement sur mes étagères pour les voir trôner fièrement. Cela est arrivé que quelques minutes après seulement, je retrouve le pot par terre, car mon chat avait sauté je ne sais pas comment et je ne sais pas où pour tenter d’atteindre le pot et s’était foiré.

J’ai compris encore une fois qu’il n’avait pas de mauvaise intentions, il voulait simplement savoir ce qu’était ce nouvel intrus dans la maison s’il devait cohabiter avec. Désormais, à chaque achat ou session rempotage, je laisse mes plantes par terre, à sa hauteur et je le laisse faire son inspection.

Majoritairement, il renifle tout de haut en bas. Si le premier conseil de l’herbe à chat fraîche est bien respecté, il ne croque nulle part. Après quelques minutes d’inspection, il s’en va simplement et je peux placer mes plantes à leur place sans qu’il n’y touche plus.

Toutefois, il y a des plantes que les chats adorent et qui ne sont pas toxiques, donc il se peut qu’il tente de croquer dedans. Pour empêcher cela, j’ai un autre conseil…

Le vaporisateur tu adoreras

S’il est très difficile d’éduquer un chat contrairement à un chien, c’est tout de même possible. Évidemment, plus vous le faites quand le chat est jeune, plus vous avez de chances que ça fonctionne. Mais surtout, il faut persévérer. Vous trouverez difficilement plus têtu qu’un chat, donc ne vous étonnez pas de devoir répéter des situations plusieurs fois !

Pour en revenir à mes plantes et mes présentations, j’ai avec moi pendant ce temps-là un petit vaporisateur (communément appelé pschitt-pschitt) plein d’eau. Je m’en sers pour arroser les feuilles d’une partie de mes plantes vertes.

Lorsque je vois que mon chat est sur le point de croquer dans une feuille ou de faire une grosse bêtise, ou qu’il a commencé à le faire, je dis un “NON” bien ferme et je lui donne une vaporisation de pschitt d’eau sur le visage.

Ce n’est pas douloureux, ce n’est pas dangereux, j’ai pourtant un chat qui aime l’eau, mais c’est l’élément de surprise qui joue en votre faveur en faisant ça. Votre chat sera surpris par le bruit et par l’arrosage et va en général partir vite et loin pour faire sa toilette un peu vexé.

Répétez l’opération autant de fois que nécessaire au début. Votre chat va ensuite associer le non et/ou le vaporisateur à quelque chose de désagréable et d’interdit. Vous n’aurez ensuite même plus à l’utiliser. Le simple fait de le voir fera stopper votre chat !

Pensez donc à l’avoir à portée de main au début pour être sûr d’attraper votre chat sur le fait sinon il ne pourra pas assimiler le jet d’eau à l’interdiction.

Des répulsifs naturels tu utiliseras

Enfin, en plus du vaporisateur d’eau, si vous cherchez à éloigner votre chat de la terre pendant votre absence, vous pouvez utiliser des répulsifs naturels sans danger pour eux.

Déjà, évitez de mettre des billes d’argile au pied de vos plantes si vous avez un chat un peu joueur. Sinon vous allez vous retrouver à toutes les déloger sous le canapé et à devoir interdire le foot félin dans le salon au milieu de la nuit ! Préférez des galets et des coquillages assez gros pour ne pas qu’il puisse jouer avec.

Si vous n’utilisez rien de tout ça et voulez protéger tronc et terre, voici tout de même quelques recettes de grands-mères que j’ai toujours vu faire chez moi et que j’ai eu l’habitude de reproduire. Premier test : les agrumes. Chez moi, on met des quartiers ou de la peau de citron posés au pied des plantes. Les chats détestent l’acidité des agrumes donc s’il essaie de jouer avec ou croquer dedans, vous êtes sûr qu’il ne reviendra pas deux fois !

Seconde possibilité si vous buvez du café : utiliser du marc de café au pied de la plante ! De plus, le marc est un super engrais naturel pour les plantes, c’est pour ça qu’on vous conseille de le mettre dans le compost d’ailleurs. Les chats par contre n’en raffolent pas… donc s’il marche ou gratte dedans et se lèche la patte après, il n’aimera pas le goût et ne recommencera pas.

Si vous voulez empêcher matou de grimper quelque part, vous pouvez utiliser la technique du papier alu. C’est pas très esthétique au début mais n’ayant pas de couverture de survie, j’ai mis des feuilles de papier d’alu le long de mon étagère à plantes que je voulais qu’il arrête de grimper. Le bruit de la feuille d’aluminium fait fuir les chats. Hyper efficace !

Enfin, je n’ai jamais eu à tester ceux-là mais certaines personnes saupoudrent la terre et le tronc de certaines plantes de poivre moulu. Comme chez l’humain, l’odeur du poivre est très forte pour les chats et ça marche comme répulsif. Vous pouvez d’ailleurs utiliser ça dehors si vous avez un chat qui squatte un peu trop votre jardin et que vous voulez le faire partir.

Et pour finir, vous pouvez diluer de la moutarde dans de l’eau et pulvériser les endroits que vous voulez éviter de voir saccagés par votre matou. Croyez-moi, chez lui aussi ça lui montera vite au nez.

De la cohabitation vous profiterez !

Après ces quelques conseils, il faut toutefois rappeler que les accidents peuvent parfois arriver malgré tout. Mon chat me casse encore quelques pots, mais je parle bien d’accident car ce n’est jamais intentionnel. En général, c’est lorsqu’il joue les acrobates sur les étagères et qu’il se loupe par maladresse que ça arrive.

En résumé : inutile de s’en prendre au chat après coup même s’il a fait une grosse bêtise ! Un chat ne comprend pas la punition liée à son acte. Il vaut mieux donc prévenir et faire en sorte d’empêcher la bêtise que réprimander quand elle est arrivée. Donc le dernier conseil restera : avec un chat, de la patience tu auras…

J’espère toutefois que ces quelques conseils vous auront aidé. Chaque chat est différent donc ce qui marche chez l’un ne fonctionnera pas toujours pour un autre. Si vraiment votre chat s’acharne sur une ou deux plantes en particulier, n’hésitez pas non plus à les placer hors de sa portée !

Si vous avez d’autres méthodes efficaces qui ont fonctionné chez vous, n’hésitez pas à les partager en commentaire pour aider tous les cat and plant lovers en tout cas :)

Author

Grande enfant qui donne son avis sur les films et les séries sur WAG. Et sur cine-nerd.fr . Et aussi sur welovecinema.fr ... Aime les acteurs et les expose sur ses avatars Twitter (@AnaBerno). Véritable pipelette à tendance bisounours, je suis pourtant Bretonne, donc mangeuse de crêpe têtue. Ce que je préfère sinon, c’est découvrir de nouveaux endroits à visiter et des nouveaux bars à tester entre amis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It