Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Jeux Vidéo > Cannibal Cuisine : Cuisinons des touristes dans le jeu vidéo de Rocket Vulture

Cannibal Cuisine : Cuisinons des touristes dans le jeu vidéo de Rocket Vulture

Après quelques heures en solo et co-op sur le jeu vidéo Cannibal Cuisine de Rocket Vulture, voilà notre avis du party game testé sur Nintendo Switch ! Sorti le 20 mai 2020 sur Nintendo Switch et sur PC, Cannibal Cuisine est ce qu’on appellerait un “Overcooked” du cannibalisme. Reprenant le principe de cuisine avec plat à livrer, du célèbre jeu, ici vous aurez un ingrédient inédit : l’humain !

Histoire de Dieu cannibale

Il existe une histoire pour ce party game, je vous préviens par avance, elle n’a aucun intérêt si ce n’est vous introduire un peu les personnages que vous allez nourrir. Vous incarnez un cannibale qui doit se soumettre aux Hoochooboo, les dieux du coin. Pour qu’ils soient satisfaits, une seule solution : de la chair humaine !

Vous allez donc massacrer les touristes idiots du coin pour préparer des brochettes mélangeant fruits, légumes et restes humains. Viande, membre précis, cervelle, … tout y passe ! Attention toutefois, les humains sont un peu rebelles et peuvent vous blesser voir vous tuer ! En cas de blessure, ne vous inquiétez pas, une côtelette et ça repart !

Voilà, c’est tout ! En même temps Cannibal Cuisine est un party game, l’histoire c’est juste l’excuse ! Au passage elle a été entièrement traduite en français, même si bon c’est en réalité juste quelques lignes.

Gameplay cuisine et glissades

L’objectif de Cannibal Cuisine est assez “simple” : préparer le repas demandé par le Hoochooboo. En haut de l’écran on voit la “commande” en attente et il faut la livrer avant la fin du temps donné. Il faut respecter le plat, c’est-à-dire mettre uniquement les ingrédients listés et les faire cuire.

Vous avez à disposition des feux pour cuire, les légumes et fruits à récupérer et à faire cuire avec vos viandes. La viande, c’est les touristes qui arrivent tous d’un même point, vous devrez les massacrer sans aucune pitié. Attention, sur votre route il y aura des rivières qu’il faudra traverser au risque d’y perdre ce que vous avez dans les mains.

Si vous accomplissez correctement votre tâche vous aurez, à la fin du temps imparti, des points et des étoiles pour noter votre réussite. Plus vous allez vite et êtes efficaces, plus vous aurez de chance d’avoir les 3 étoiles.

Lors de la création de la partie, vous avez le choix de votre personnage. Si les options sont principalement esthétiques : couleur, arme, accessoire… Il y a surtout un talent à équiper. Ce talent vous permettra d’améliorer vos compétences pendant votre prochaine partie :

  • Totem : Vous permet de poser un totem au sol qui soigne (vous et les amis)
  • Piétinement : Vous permet d’étourdir les touristes temporairement
  • Souffle de feu : Vous permet de faire cuire deux fois plus vite les recettes ou de cuire directement sur le sol
  • Sprint : Vous permet de traverser des rivières, fossés. En gros c’est un dash.

J’ai une préférence pour le Sprint qui vous permettra d’éviter d’attendre pour traverser une rivière, ou alors Piétinement pour calmer un peu les touristes qui vous attaquent.

Vous pouvez faire le jeu en solo, en co-op ou en versus (2 contre 2) et je vous conseille à tout prix d’éviter le solo qui n’a juste aucun intérêt. C’est difficile et pas très drôle. J’ai essayé et c’est surtout frustrant.

Mon avis sur Cannibal Cuisine

Le party game en solo est déconseillé par contre une fois un deuxième joueur en jeu c’est autre chose. On retrouve rapidement l’esprit de ce type de jeu : challenge, organisation. J’ai testé à 1 et 2, la différence est là, certes il faut faire plus de points à plusieurs, mais c’est clairement plus drôle et plus facile !

Le design cartoon est assez simpliste mais efficace, on comprend tout rapidement. La musique est passable, vite oubliée et pas exceptionnelle, mais bon elle permet de garder un peu le rythme pendant les livraisons.

Les tutoriels en début de partie sont aussi très bien expliqués. La difficulté se tient surtout dans les déplacements car beaucoup d’épreuves sur le chemin pour atteindre soit les touristes, soit le Hoochooboo. On meurt… beaucoup ! J’avais l’impression de passer beaucoup de temps à mourir, je pense que le joycon drift y est aussi pour quelque chose. L’intelligence artificielle des touristes est très limitée, si vous n’insistez pas trop vous n’avez pas trop à craindre pour votre vie !

Si vous êtes adeptes des soirées entre potes sur console, le jeu vaut le coup. Il est très abordable et je pense que ça peut être une bonne idée de le prendre pour changer un peu des jeux que vous faites en boucle.

Toutes les informations

Sur le Nintendo Store et Steam (PC), le jeu coûte 12,99€.

STEAMNINTENDO ESHOP

Le jeu est développé par Rocket Vulture, un studio de développement de jeux indépendants basé à Bruxelles, en Belgique. Ils sont spécialisés dans les jeux d’arcade et party game pour mobiles, PC et consoles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.