Category

Festivals

Category

Et voilà, Deauville 2019, c’est déjà terminé. Je vous écris depuis Paris, où le repos me semble bien mérité après 32 films vus cette année. Avant de partager avec vous le palmarès de cette édition, retour sur les journées de vendredi à dimanche. DES FILMS 25. Port Authority – COMPÉTITION – 13/09 Avant dernier long métrage présenté en compétition, Port Authority bénéficiait de bons échos cannois, où il a été présenté en mai dernier. Nous y suivons Paul, un jeune garçon qui sort de prison et qui est en quête d’identité. Il rencontre Wye, une jeune femme trans dont il…

Nous voici déjà en milieu de semaine à Deauville. J’enchaîne les films, notamment ceux de la compétition. Le coup de cœur n’est toujours pas là mais je ne désespère pas. DES FILMS 16. The Peanut Butter Falcon – COMPÉTITION – 11/09 Enfin un film de la compet’ accessible voir grand public. L’histoire de ce jeune homme trisomique qui rêve de devenir catcheur a ému et fait rire la salle du CID. Le duo formé par Shia LaBeouf et Zachary Gottsagen est épatant. Malgré des facilités scénaristiques (un personnage féminin qui manque d’épaisseur et des bad guys franchement pas utiles à…

Début de semaine sur les planches de Deauville, qui se sont bien vidées. De quoi découvrir en toute sérénités les films proposés. Temps mitigé, à l’image de la sélection, qui, j’espère, n’a pas encore révélé ses pépites. Je vous parle de tout ça ici. DES FILMS 8. Knives and Skin – COMPÉTITION – 09/09 Après une petite grasse matinée méritée (souvenez-vous de ma journée difficile de dimanche), j’attaque avec le prometteur Knives and Skin, réalisée par Jennifer Reeder. Le pitch était intriguant et je raffole des teen movies, ce film était donc fait pour moi, du moins sur le papier.…

I’m back (again) ! Après avoir raté l’édition précédente, me revoici pour couvrir les 10 jours du Festival du cinéma américain de Deauville. Ce premier weekend de festival, nous étions 3 WAG sur place pour découvrir les films proposés et profiter du temps radieux et du minigolf. Retour sur ce premier weekend de festivités. DES FILMS 1. Un jour de pluie à New York – FILM D’OUVERTURE – 07/09 Je ne suis arrivée sur les planches de Deauville que le samedi midi. En conséquence, j’ai raté la cérémonie d’ouverture mais pas le film d’ouverture puisque j’ai pu le rattraper dès…

Nous avons déjà partagé avec vous le palmarès du Festival du film romantique cuvée 2019 mais nous n’avons pas encore réellement parlé des films découverts sur place. N’est-ce pas le plus important pour un festival de cinéma ? Avec 5 jours sur place, nous avons pu voir 11 films. Nous sommes malheureusement passées à côté du Grand Prix Tarde para morir joven mais nous avons pu découvrir le Prix du Public et le Prix de la Jeunesse. Retour sur toutes nos découvertes cinématographiques de ces 34èmes journées romantiques. Découvrez mon avis sur tous les films que j’ai pu découvrir durant…

Samedi dernier, tout le gratin romantique s’est retrouvé sur la côte normande pour célébrer les plus beaux films du genre. Au programme de la Cérémonie de Clôture : Grand Prix du Jury, Prix du Public, Prix de la Jeunesse ou remise des Swann d’Or (qui récompensent les films sortis tout au long de l’année). Alors, quels ont été les grands vainqueurs du Festival du Film de Cabourg ? Qui a eu la chance de repartir avec un petit trophée comme celui-ci ? Comme je l’évoquais plus haut, info importante : les Swann d’Or et les Premiers rendez-vous récompensent des films sortis en…

Au fil des années, Les journées romantiques de Cabourg sont devenues mon événement cinéma préféré. Après une édition 2018 pétillante, marquée par la présidence du cinéaste André Téchiné et les projections de Love Simon, En Liberté, Joueurs, Guy ou d’Aga (Grand Prix), cette nouvelle édition s’annonce encore plus passionnante et nous ne la raterions pour rien au monde. Pour les retardataires, il est encore temps de réserver vos billets pour prendre la direction de la jolie côte normande, le festival se déroulera du 12 au 16 Juin et on ne peut évidemment que vous encourager à préparer vos valises. Pour…

Retour à la réalité après une semaine passée sur un petit nuage. Plus de 10 ans après mon premier festival, Cannes reste cet endroit magique, hors du temps, où tout est possible. Une parenthèse où seul le cinéma compte. Il est d’ailleurs assez amusant de constater comment la fin de Games of Thrones a été un non-événement à Cannes. Bref une parenthèse toujours aussi appréciable et encore un peu plus cette année, je vous explique pourquoi. Les films vus : Il n’aura échappé à personne que cette 72ème édition était d’un niveau exceptionnel. D’abord en compétition officielle où à part…

Cannes touche à sa fin et pour célébrer une semaine folle de cinéma, voici un petit top tout à fait personnel et subjectif des films que j’ai préféré cette année, toutes compétitions confondues. 5. J’ai perdu mon corps (Semaine de la critique) Petite bombe d’animation, Jérémie Clapin s’est vu décerner le Grand Prix à la Semaine des réalisateurs. Le film raconte l’histoire d’une main qui va entamer un périple dans Paris pour retrouver son corps. Construit comme une chasse au corps entrecoupé de flash-back, J’ai perdu mon corps est un bonheur de poésie et de tendresse. L’animation est très belle…

Retour à Cannes avec une seule obsession : pouvoir voir Once Upon a Time in Hollywood. Suite à la déconvenue attendue de la veille, il reste encore une chance : la projection du lendemain de 12h au Grand Théâtre Lumière. Et comme il paraîtrait qu’un “petit quota de places soit réservé pour la presse” on y est évidemment à 9H45. 4 personnes devant, je suis la 5ème. Si tout va bien ça rentre. Once Upon a Time in Hollywood A 11h ça commence à s’agiter, à 11H15 on bipe mon badge. Bonheur immense ! Dans la salle, je réalise la…

Pin It