Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > A la une > [Cinéma] Blade Runner 2049: test et avis sur le blu-ray

[Cinéma] Blade Runner 2049: test et avis sur le blu-ray

35 ans après Blade Runner, Blade Runner 2049 était aussi attendu qu’il n’était craint par les fans de la première heure, de peur qu’on ne touche à cette oeuvre sacrée et qu’on la déshonore. Réalisé par le canadien Denis Villeneuve, cette suite qui met en scène Ryan Gosling est désormais sortie en Blu-ray. Nous avons testé la copie classique (Blu-ray + Digital Ultraviolet) pour l’occasion, histoire de voir ce que l’édition valait.

Synopsis: Los Angeles, 2049. En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K (Ryan Gosling) est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard (Harrison Ford), un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies…

Sortie vidéo: 14 février 2018

Editeur: SPHE

Prix: environ 24,99€ pour le Blu-ray classique, 29,99€ pour l’édition 4k

Existe en DVD, Blu-ray, blu-ray 3D et Blu-ray 4k ultra HD

  • Langue 1 anglais
    Dolby Digital 5.1
  • Langue 2 français
    Dolby Digital 5.1
  • Sous-titrage 1 français
    anglais
    arabe
    italien
    néerlandais
    portugais
  • Format image 1920 x 1080p HD – 2.35 : 1 – 16/9
  • Durée: 163mn

Liste des Bonus:

  • Concevoir le monde de Blade runner (22′)
  • Blade runner 101: 6 documentaires inédits (32′)
  • De 2019 à 2049, 3 courts métrages: 2022 Blackout (16′), 2036 Nexus Dawn (6′), 2048 Nowhere to Run (6′) (soit 28′ en tout)
  • Photos

Dans la version spéciale non testée, il y a un disque bonus avec ces attributs:

  • Focus sur le casting
  • L’action dans Blade Runner 2049
  • Deux deviennent un: commentaires de l’équipe sur une scène clé du film
  • La Mode futuriste de Blade Runner 2049

Avis:

Concernant le film, je dois avouer que n’étant pas une inconditionnelle du premier, je n’attendais pas tant quelque chose de fidèle à Blade Runner, que quelque chose de fidèle au style Villeneuve. Car l’intérêt de cette suite résidait selon moi dans cette réalisation fantastique qui ne pouvait être que belle, poétique voire philosophique, comme dans « Premier Contact » par exemple. Et bien je n’ai pas été déçue. Si la version 2049 est pourtant ultra fidèle à l’univers du premier Blade Runner, tout en le modernisant, le film est surtout peu parlant, forçant le spectateur à aller chercher par lui-même les réponses et faisant la part belle à l’esthétisme. Ce qui m’amène à mon avis sur la copie Blu-ray…

Car que l’on ait aimé le film ou non, il y a une chose qu’on ne peut pas nier: c’est visuellement sublime. Les contrastes de noir, bleu ou même orange, le tout mixé avec des hologrammes ultra réalistes, mélangés à de la pluie ou une neige immaculée…les images de ce Blade Runner 2049 parlent d’elle-même. Il aurait donc été dommage que le Blu-ray ne respecte pas ça. Heureusement, le travail sur le son et l’image est incroyable sur la copie, qui même sans la 4K, vous recréé des conditions cinématographiques dans votre salon. L’image est superbe, les contrastes respectés sans aucune perte de couleur, idem pour le son qui, en VO comme en VF, est puissant quand il le faut mais ne varie pas durant les dialogues. Pas besoin de toucher à sa télécommande pendant le visionnage donc, tout est très bien dosé. L’équilibre est entièrement respecté pour une expérience visuelle et sonore proche de votre salle de cinéma.

Concernant les bonus, on peut peut-être les trouver un peu light tant on a de questions sur sa réalisation à la fin du visionnage, mais ils réservent quand même quelques surprises. Outre un making off assez classique et rythmé au son de la musique où l’on voit beaucoup Denis Villeneuve, Ridley Scott, Ryan Gosling et Harrison Ford, l’intérêt des bonus réside ailleurs. Les 6 modules techniques Blade Runner 101 viennent contenter notre attente et nos questions sur la réalisation de l’ensemble. Les trois courts-métrages eux, viennent répondre à nos questions sur ce qu’il s’est passé entre 2019 et 2049. On en apprend donc plus sur le fameux black-out de 2022, sur les créations de Wallace et un peu plus sur le personnage de Sapper que l’on voit brièvement dans le film. Les deux derniers sont réalisés par Luke Scott (fils de, et donc qui respecte clairement l’univers de papa) et le premier sur le black out, mon préféré, est un anime réalisé par Shinichirô Wantanebe lui-même. Et rien que pour ces 3 courts-métrages qui font durer l’univers du film encore un peu plus longtemps, la copie Blu-ray vaut le détour.

En bref: un film à l’importance visuelle incontournable qui bénéficie d’une copie très travaillée également sur le son et qui offre peu de bonus, mais très travaillés dans l’univers fantastique et qui nous éclairent un peu plus sur la compréhension du film. Clairement une édition à avoir et si vous le pouvez, en version 4K même !

Découvrez nos autres articles :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.