Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma : 40 ans mode d’emploi

Critique Cinéma : 40 ans mode d’emploi

40 ans mode d’emploi est la nouvelle comédie de Judd Apatow qui sort le 13 mars 2013.

Synopsis Seul homme à la maison, Pete est marié depuis des années à Debbie avec qui il a eu deux filles. Pete aura bientôt 40 ans et le bilan est rude : la maison de disque indépendante qu’il a créée bat de l’aile, son père compte sur son soutien financier pour nourrir ses triplés engendrés artificiellement et le quotidien avec Debbie et ses filles est une série de conflits et de complications sans fin. Quand à Debbie, elle a ses propres difficultés professionnelles et filiales. Elle essaie d’être une épouse et une mère parfaite mais elle a un mal fou à gérer le virage de la quarantaine. Et pour couronner le tout leur aînée est en pleine crise de puberté.

Casting : Paul Rudd, Leslie Mann, Jason Segel, Chris O’Dowd, Albert Brooks, Megan Fox, Charlyne Yi, John Lithgow, Maude Apatow, Iris Apatow, Melissa McCarthy, Lena Dunham

Judd Apatow est de retour dans « 40 ans mode d’emploi » (This is 40), une sorte de suite de « En cloque, mode d’emploi » sorti en 2007. Paul Rudd et Leslie Mann reprennent leurs rôles mais ne pas avoir vu le premier film n’est pas handicapant. Leurs deux filles caractérielles sont jouées par les deux filles de Judd Apatow, qui dirige donc toute sa famille, Leslie Mann étant sa femme.

Plutôt qu’une histoire, la première moitié du film est une succession de saynètes ponctuées de gags sur la difficulté de la vie de famille et la crise de la quarantaine, avant d’enchaîner vers une deuxième partie moins drôle mais plus cohérente.

Le tout file avec un bon rythme et l’on ne s’ennuie pas malgré les deux heures quatorze que dure cette comédie. Les gags sont très gros, c’est très forcé, très caricatural, l’humour souvent un peu lourd, mais le rythme et la sympathie qu’inspirent les personnages permet de rendre tout cela plutôt attachant. Un film actuel, comportant quelques références en direction des cinéphiles et des amateurs de séries qui risquent de ne plus être compréhensibles d’ici quelques années.

Le casting est garni d’invités prestigieux, Jason Segel (How I Met Your Mother), Chris O’Dowd (IT Crowd), Albert Brooks (Taxi Driver, Hors d’atteinte, Drive, …), John Lithgow (énormément de films et plus récemment vu dans Dexter dans le rôle du Trinity Killer et HIMYM en tant que père de Barney Stinson), Megan Fox (dont la seule utilité ici est de jouer la jeune femme qui rappelle à Debbie sa jeunesse perdue en s’exhibant en tenue sexy et en maillot de bain. Qui s’en plaindra ?) et les musiciens Graham Parker, Billie Joe Armstrong et Ryan Adams. Ils n’apportent au final pas grand-chose de plus.

Note : 7/10 Globalement un bon divertissement à voir sans prise de tête, on rit souvent et malgré la durée (2h14) le film passe sans encombre.

Mis à jour le

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.