Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma : De l’autre côté du périph

Critique Cinéma : De l’autre côté du périph

De l’autre côté du périph est une comédie de David Charhon (Cyprien) sortie le 19 décembre 2012.

Synopsis : Un matin à l’aube dans une cité de Bobigny, près d’un vieux tripot clandestin, est retrouvé le corps sans vie d’Eponine Chaligny, femme du très influent Jean-Éric Chaligny, premier patron de France, au centre d’un climat social extrême qui secoue la France depuis quelques semaines. Ce matin-là deux mondes radicalement opposés vont alors se croiser : Ousmane Diakité, policier de la section financière de Bobigny et François Monge, capitaine de la fameuse police criminelle de Paris. Leur enquête va les emmener d’un côté à Paris et son syndicat patronal, de l’autre en banlieue de Bobigny et ses affaires clandestines. Tour à tour, de l’autre côté du périph.

Casting : Omar Sy, Laurent Lafitte, Sabrina Ouazani

Alors non, ce film n’est pas la comédie de l’année et ce n’est pas non plus Intouchables 2. Mais si trois semaines après sa sortie, vous vous demandez encore si cela vaut le coup d’aller le voir, je vous répondrais oui. Ou même si vous avez l’occasion de le regarder dans quelques années, je vous dirais encore oui et tout simplement parce que ce film est drôle. Il ne révolutionne en rien la comédie ou le duo de flic, mais il vous fait passer un bon moment, et vous fait rire avec franchise.

Ce film n’évite aucun cliché, on y trouve pèle-mèle : un groupe de jeunes de cité à l’air vindicatif, une maman d’origine maghrébine qui sert du thé et des pâtisseries, des riches vivant dans de grands appartements et s’encanaillant dans des soirées douteuses et des salles de jeux clandestines. Mais tant pis, c’est là que tient le film, sur cette énorme différence entre les deux côtés du périph, des ‘clichés’ certes mais sans doute pas si loin de la vérité.

Omar Sy risque peut-être de s’enfermer dans les rôles de mec de banlieue, mais en attendant il y est parfait et rien que pour son rire communicatif, ça vaut le coup d’œil. Laurent Lafitte est également excellent dans son rôle de petit bourge pompeux aux idées salaces. Les désaccords du duo forment tout le comique de ce film et les deux acteurs s’y sont attachés avec justesse.

Au fond tout ce qu’on attend d’une comédie, c’est qu’elle nous fasse rire, et il faudrait vraiment être hermétique à l’humour pour ne pas se marrer devant ce long-métrage.

Note de Watereli : 6/10

Mis à jour le

1 Response

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :