Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma : Le Hobbit : un voyage inattendu

Critique Cinéma : Le Hobbit : un voyage inattendu

Le Hobbit : un voyage inattendu c’est le grand retour en Terre du Milieu. On retrouve Peter Jackson à la barre comme pour la saga du Seigneur des Anneaux.

Le film sort en salle le 12 décembre 2012 et dure 2h45, on le trouvera en 2D, 3D, Imax et HFR. La 3D est inutile au film donc n’hésitez pas si vous le trouvez en 2D. En ce qui concerne le HFR: le film a été tourné en 48 images/sec soit 2 fois plus que la normale, seulement quelques salles diffuseront la version 48ips, je le testerai le jour de la sortie. Pour l’instant j’ai vu le film VO 3D.

Synopsis : Bilbon Sacquet , l’oncle de Frodon se retrouve embarqué dans une aventure avec le magicien Gandalf le Gris et une bande de 13 nains dont le chef n’est autre que le légendaire guerrier Thorin Écu-de-Chêne. Ensemble ils partent à la re-conquête du Royaume perdu des Nains d’Erebor. Le périple va les conduire (dans le premier film) au cœur du Pays Sauvage, où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouargues meurtriers,… et bien d’autres encore. Lors d’un passage dans les tunnels gobelins Bilbon croisera la créature qui changera à jamais le cours de sa vie : Gollum.

Casting : Ian McKellen, Martin Freeman, Richard Armitage, Ken Stott, Graham McTavish, James Nesbitt, William Kircher, Stephen Hunter, Dean O’Gorman, Aidan Turner, John Callen, Peter Hambleton, Jed Brophy, Mark Hadlow, Adam Brown, Ian Holm, Elijah Wood, Hugo Weaving, Cate Blanchett, Christopher Lee, Andy Serkis, Sylvester McCoy

Premier livre écrit par Tolkien, Le Hobbit est un roman pour enfant sur le voyage d’un hobbit à travers la Terre du Milieu. Pour cette nouvelle saga, le roman sera découpé en 3 films et des annexes de Tolkien viendront augmenter le volume de l’histoire. Pour vous dire, le premier film est sur les 113 premières pages de ma version de Bilbon … il y a en tout 305 pages.

La trilogie commence par un cours d’histoire du nain et en particulier sur Erebor, la cité perdue par les nains. Ensuite on retourne au début du seigneur des anneaux quand Bilbon va fêter son anniversaire, le hobbit rédige alors le récit de sa vie et se plonge dans ses souvenirs de Hobbit.

L’histoire est très didactique, on apprend beaucoup de choses (ou on révise pour les plus Tolkienniens) durant la première heure. L’histoire est assez longue à se mettre en place mais une fois que l’aventure commence ce qui peut paraître ennuyeux dans la première partie se fait vite oublier. L’histoire est agrémentée d’humour, en particulier entre les nains, les trolls et également les gobelins.

On retrouve ce qui a fait le succès du Seigneur des Anneaux, des paysages splendides, une histoire épique, des combats épiques, des créatures très bien réalisées, une BO splendide, des personnages attachants et surtout… Gollum. Son apparition dans The Hobbit est magnifique, le boulot de Serkis et de la technique s’est encore amélioré depuis la précédente saga.

L’histoire une fois lancée passe très vite et le bouquin est bien entamé, je ne pensais pas en voir autant en une fois, du coup j’espère qu’il ne va pas trop étirer la suite. J’ai beaucoup aimé ce premier film mais je reconnais qu’il a quand même des défauts comme les changements/ajouts dans l’histoire ou encore l’humour un peu raté dans certaines scènes. J’ai trouvé aussi que les gobelins étaient trop… humains et pas assez méchants.

En tout cas, Le Hobbit est au niveau de ce qu’on espérait en tant que fan de la première saga, j’ai eu un frisson lorsque Fondcombe apparaît dans la vallée !

Ma note : 8/10 le suivant est attendu pour décembre 2013!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.