Véritable événement cinématographique de cette fin d’année, L’Odyssée de Pi marque le grand retour du cinéaste Taïwanais Ang Lee (Tigre et Dragon, Brockback Mountain)  derrière la caméra. Une adaptation tirée du best seller de Yann Martel avec pour fond une incroyable histoire d’aventure.

Après une enfance passée à Pondichéry en Inde, Pi Patel, 17 ans, embarque avec sa famille pour le Canada où l’attend une nouvelle vie. Mais son destin est bouleversé par le naufrage spectaculaire du cargo en pleine mer. Il se retrouve seul survivant à bord d’un canot de sauvetage. Seul, ou presque… Richard Parker, splendide et féroce tigre du Bengale est aussi du voyage. L’instinct de survie des deux naufragés leur fera vivre une odyssée hors du commun au cours de laquelle Pi devra développer son ingéniosité et faire preuve d’un courage insoupçonné pour survivre à cette aventure incroyable.

A la vue de la bande-annonce, autant vous dire que ce film ne nous donnait franchement pas envie : une esthétique semblant assez grossière, des images surréalistes, une musique larmoyante de Coldplay… Encore un bon film familial pour ces fêtes de noël nous disions-nous. C’est plutôt à reculons que nous nous rendions donc à la projection de ce nouveau Ang Lee. Et bien autant le dire tout de suite, il n’en sera rien ! En commençant par la photo du film d’abord. Des images tout simplement sublimes, loin de cet effet “fake” de la bande annonce ; de mémoire rarement une 3D n’aura été si bien exploitée. Le seul générique, faisant voyager dans le zoo de la famille Patel à Pondichéry suffira à vous conquérir. La piscine Molitor, le naufrage du cargo, la scène des poissons volants… des images d’une qualité impressionnante qui vous couperont le souffle à plusieurs reprises tout au long de ces deux heures.

Un film porté sur l’esthétique avant tout, mais aussi emmené par une incroyable aventure. Si le film met un peu de temps à se mettre en place dû à un fonctionnement très narratif, dès lors que Pi se retrouve sur son canot de sauvetage, face à l’océan et à son destin, impossible de décrocher. D’autant que le jeune homme ne se retrouvera pas seul sur cette embarcation de fortune… Et c’est là toute la beauté et l’incroyable épopée de ce film. En se retrouvant face à ce tigre répondant au doux nom de Richard Parker, immense et majestueux, Pi va devoir apprendre à contrôler sa peur, à l’apprivoiser et tout simplement à survire avec ce compagnon hors du commun. Un duo improbable, magnifiquement filmé, donnant lieu à des scènes de face à face terrifiantes d’une grande intensité. De tels moments entre un homme et un animal sauvage comme celui-ci donneront lieu à des moments époustouflants rarement vus au cinéma.

L’Odyssée de Pi est également un magnifique film sur la foi et les croyances. En se retrouvant sur cette barque, Pi sera livré à lui-même et à sa conscience. Sa famille perdue, à la dérive au beau milieu de l’atlantique, à lui de retrouver les forces nécessaires pour ne pas sombrer, pour ne pas abdiquer et garder un semblant d’espoir. Certaines scènes, surréalistes mais plausibles (oui les nuées de poissons volants existes, de même que les poissons fluorescents) illustrent alors parfaitement cela. Sommes-nous dans la réalité ? Dans l’imaginaire de Pi ? Sommes-nous dans un monde irréel ? Ang Lee arrive à créer une sorte de grand rêve éveillé, un voyage vers l’imaginaire féérique.

L’Odyssée de Pi est un film époustouflant. Du vrai grand cinéma, embarquant le spectateur pour un voyage plus profond et spirituel qu’il ne pourra y paraître. Une nouvelle œuvre pour Ang Lee qui confirme, s’il y avait encore besoin de confirmer, son rang de grand cinéaste de notre temps.

A.

Author

2 Comments

  1. moi justement contrairement à toi, la bande annonce me donnait déjà beaucoup envie ! alors là j’ai juste hâte d’y aller !

  2. moi justement contrairement à toi, la bande annonce me donnait déjà beaucoup envie ! alors là j’ai juste hâte d’y aller !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It