Astérix et Obélix: au service de Sa Majesté est le quatrième épisode de la saga, réalisé par Laurent Tirard (Le Petit Nicolas, Molière). Il sort au cinéma aujourd’hui, 17 octobre 2012.

Synopsis : 50 avant Jésus Christ, César a soif de conquêtes. A la tête de ses glorieuses légions, il décide d’envahir cette île située aux limites du monde connu, ce pays mystérieux appelé Brittania, la Bretagne. La victoire est rapide et totale. Enfin… presque. Un petit village breton parvient à lui résister, mais ses forces faiblissent. Cordelia, la reine des Bretons, décide donc d’envoyer son plus fidèle officier, Jolitorax, chercher de l’aide en Gaule, auprès d’un autre petit village, connu pour son opiniâtre résistance aux Romains… Dans le village gaulois en question, Astérix et Obélix sont déjà bien occupés. Le chef leur a en effet confié son neveu Goudurix, une jeune tête à claques fraîchement débarquée de Lutèce, dont ils sont censés faire un homme. Et c’est loin d’être gagné. Quand Jolitorax arrive pour demander de l’aide, on décide de lui confier un tonneau de potion magique, et de le faire escorter par Astérix et Obélix, mais aussi Goudurix, car ce voyage semble une excellente occasion pour parfaire son éducation. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu…

Casting : Gérard Depardieu, Edouard Baer, Guillaume Gallienne, Vincent Lacoste, Valérie Lemercier, Fabrice Luchini, Catherine Deneuve, Charlotte Le Bon, Bouli Lanners, Dany Boon, Jean Rochefort, Gérard Jugnot, BB Brunes

Après le très raté et immonde Astérix aux Jeux Olympiques (6,8 millions d’entrées quand même), c’est avec un peu de peur que j’ai abordé la salle de cinéma pour ce nouveau film. Ce nouvel opus est l’adaptation d’ “Astérix chez les Bretons” et “Astérix et les Normands”, deux aventures créées par Uderzo et Goscinny.

Ce nouvel épisode nous présente un Astérix tout neuf incarné par Edouard Baer et un nouveau César incarné par Luchini. Sinon dans les grandes lignes rien ne bouge vraiment. Le film raconte l’histoire d’un village breton attaqué par les romains, la reine des Bretons va alors envoyer un messager pour demander de l’aide aux célèbres gaulois.

Premières surprises, pas d’Idefix dans l’histoire, pas de Panoramix (oui la potion est déjà prête, le rôle a été zappé). Bon on va faire sans mais c’est un peu dommage de perdre en chemin des personnages assez présents habituellement. On nous introduit très vite Goudurix, le neveu un peu neuneu venu de Lutèce, ce jeune homme est confié au duo Astérix/Obélix et va se voir embarqué dans leurs aventures… En gros c’est l’ado stéréotypé au maximum, un peu comme dans la BD mais en plus moderne et plus “mou”.

Autre sorte de nouveauté,  Astérix et Obélix sont vraiment au centre de l’histoire ! Les autres personnages, secondaires, ne sont pas aussi imposants qu’auparavant et tous sur un pied d’égalité. Ça change des précédents où Jamel, Poelvoorde … captaient toute l’attention. C’est vraiment mieux d’avoir choisi de tout recentrer, d’ailleurs le “couple” de gaulois et leur petit chien offre un nouveau côté drôle au film (oui on y parle homosexualité). On parle beaucoup plus de la vie, des relations des personnages et j’ai trouvé que ça ressemblait beaucoup plus aux BD de mon enfance.

Edouard Baer en Astérix c’est un peu dur au départ, surtout qu’il a fait le scribe dans la “saga” un peu avant, mais on s’habitue assez vite et c’est plutôt une bonne interprétation. Et puis un petit clin d’oeil à son précédent rôle dans une scène avec un bourreau “C’est une bonne situation, bourreau?”. Les clins d’oeil et références ça ne manque pas dans le film, on retrouve des scènes complètes, des éléments dans le décor… une petite liste rapide : 300, Star Wars, Orange Mécanique, A nous les petites anglaises …et beaucoup d’autres encore, films français et étrangers. Au niveau de la BO aussi c’est un choix spécial, tout en hommage à Londres avec les Beattles, les Ramones…

Le film est en 3D, j’ai pas trop accroché à l’utilisation, certes y a 2/3 scènes bien faites mais le reste et toujours flou. Vraiment rien de magnifique mais comme d’habitude, tout dépend de la salle, de la 3D, de vos yeux etc… moi je ne dois pas être faite pour la 3D :)

Bon je me sens très positive pour le film, mais en fait, il y a aussi beaucoup de mauvais points. Certaines blagues sont très drôles mais d’autres te plombent carrément l’ambiance, parfois c’est adulte parfois c’est très gamin. Et puis bon il y a pas mal de faux raccords, ou d’incohérences. Les acteurs ne sont pas tous merveilleux, j’accroche toujours pas à Vincent Lacoste mais par contre Charlotte Le Bon s’en sort plutôt pas mal. Mention spéciale pour Valérie Lemercier qui arrive à nous créer un personnage très sympathique et amusant.

C’est vraiment mieux que le premier et le troisième opus d’Astérix mais pas à la hauteur de Mission Cléopâtre. C’est vraiment un soulagement de voir que le film n’est pas aussi raté que le précédent, du coup je suis très positive mais ne vous attendez pas à un chef d’oeuvre ça distrait mais ce n’est pas fantastique. Les meubles sont sauvés, Astérix a retrouvé un peu de sa dignité.

Ma note : 4.5/10

Bande Annonce :

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

2 Comments

  1. Bonjour à tous,

    On dirait que l’oeuvre de mon père Albert Uderzo a toujours autant de succès, cela me fait très plaisir !

    Je ne peux que me féliciter que les aventures de mon “frère de papier” reviennent dans les salles de cinéma.

    Pour information, on peut dire que c’est en partie grâce à moi qu’Astérix a pu continuer ses aventures sur grand écran. Les passionnés seront sans doute surpris d’apprendre comment tout s’est passé, vu de l’intérieur. J’en parle dans un article, sur mon blog : le lien est dans ma signature !

    Bien à vous,
    Sylvie Uderzo, soeur d’Astérix ;-)

  2. L’égo de notre cher Astérix se retrouve dans les mots de sa soeur!
    Avec un 4.5 sur 10 au Nivrae awards, c’est un succès :-‘) .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :