Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma : La Délicatesse

Critique cinéma : La Délicatesse

La Délicatesse est un film réalisé par  David Foenkinos(écrivain) et Stéphane Foenkinos (Directeur du casting pour : Minuit à Paris, The Tourist, Molière, Casino Royale) à partir de l’oeuvre de David. Le film sortira en salle le 21 décembre 2011.

Le film est tiré du roman “Le délicatesse”, le 8ème de David Foenkinos paru en 2009. L’auteur est aussi scénariste et réalisateur sur le film.

Synopsis: Nathalie a tout pour être heureuse. Elle est jeune, belle, et file le parfait amour. La mort accidentelle de son mari va couper son élan. Pendant des années, elle va s’investir dans son travail, se sentir en parenthèse dans sa vie sensuelle. Mais subitement, sans qu’elle comprenne pourquoi, elle embrasse un de ses collègues. Markus, un homme très atypique.

Casting : Audrey Tautou, François Damiens, Pio Marmai, Bruno Todeschini, Joséphine de Meaux, Mélanie Bernier, Audrey Fleurot

C’est l’histoire d’une belle histoire, elle l’aime et il l’aime. La vie à deux est belle, pleine de joie mais la vie n’est pas toujours clémente. Quand il décède, elle se retrouve perdue, seule, dépressive et va se perdre seule dans son travail. Pourtant un jour, subitement elle va sortir de sa torpeur et embrasser un homme…. Et quel homme !

Le film se compose de diverses parties, la première c’est la douce histoire de d’amour du duo Marmai/Tautou, ils sont beaux, ils sont parfait ensemble. Cette partie nous rappelle des tonnes de films d’amour, on retrouve beaucoup de scènes de lover (la neige, …). On a le droit à de très belles ellipses temporelles et une scène de rencontre très jolie (pensées dans le bar). Quand tout s’arrête brusquement (ça fait penser un peu à “One day”), on bascule dans la session de dépression ou tout est noir, tout est triste et où la vie perd de sa saveur. Et la troisième partie c’est le retour de l’amour et l’apprentissage à deux de cette expérience avec le duo étrange Damiens/Tautou.

Voir François Damiens jouer dans un film d’amour est tout à fait étonnant, d’autant plus quand il endosse le rôle de l’homme aimé, habituellement joué par les charmeurs beaux gosses … Son physique repousse et pourtant dans le film on arrive à lui trouver du charme sans pitié. C’est vraiment étonnant de se dire que François Damiens a du charme derrière son air bourru, fragile et timide. C’est vraiment autre chose que l’ultra sexy Pio Marmai qui joue l’amoureux du début, il y a un réel contraste entre les deux hommes.

Le film est un mélange de comédie, de drame, de romance. On retrouve du comique de situation et visuel, on peut dire que François Damiens y est pour beaucoup. Les différentes phases du film permettent d’utiliser tout le répertoire des acteurs, toutes leurs qualités. J’ai aimé retrouver Audrey Tautou, toujours aussi exceptionnelle et douée pour transmettre les émotions.

La photo du film est magnifique, elle colle parfaitement au côté délicat, doux et zen de l’histoire, cette douceur qui englobe entièrement le spectateur et qui nous fait sortir de la salle sur un nuage confortable et douillet. Cette ambiance est aussi aidée par la magnifique BO d’Emilie Simon qui s’est inspirée de sa propre vie (perte de son amoureux il y a deux ans) et de l’histoire du film.

A noter aussi la présence d’une voix off à la Truffaut qui permet d’ajouter un côté “conte”, “histoire” au film ainsi que la présence de la meilleure amie qui n’existe pas dans le roman (Joséphine de Meaux). Cet ajout de personnage est assez justifié et permet de mieux faire passer à l’écran la dépression de Nathalie et aussi de se rendre compte de l’avis des autres sur son nouvel amoureux.

J’ai énormément apprécié la scène de fin du film, une scène (que je ne spoil pas) qui est une sorte de chorégraphie magique. Une scène qui te laisse dans tes pensées sur cette douce fin de film.

La délicatesse c’est le film a aller voir à deux en cette fin d’année, c’est la romance qui fera craquer votre coeur de lover! Un bain de douceur et un film qui porte parfaitement bien son nom, tout en délicatesse.

Ma note : 9/10 dé-stresseur, parfais à voir à deux, entre copines, seul(e), parfais pour les lovers, pour la BO d’Emilie Simon

Public: tout public

Bande Annonce :

3 Responses

  1. Camille

    Il y a des fautes Geekette ; )

    Le film à l’air superbe j’ai envie de le voir.

  2. un film à mi chemin, entre comédie et ressentis vrai, qui est plaisant à voir, mais ne laisse pas l’impression d’un chef d’oeuvre….
    mais sans prétention, décrit avec des petites touches bien senties, les relations humaines, que cela soit au travail, ou dans le contexte de la séduction

    la dernière partie ( chez la grand-mère), qui retrace la mémoire de l’amour précédent, de Nathalie, est sans doute la plus émouvante.

    Le jeu de Fr Damiens, est tout à fait en place et bien dans le personnage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :