Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma : Warrior

Critique cinéma : Warrior

Warrior est le nouveau film coup de poing de Gavin O’Connor (Le Prix de la loyauté, Miracle). Il sort en salle le 14 septembre 2011.

Synopsis : Ancien Marine brisé, Tommy Conlon rentre au pays et demande à son père de le préparer pour un tournoi d’arts martiaux mixtes qui lui permettrait de gagner une fortune. Personne ne sait ce qu’il espère faire de cet argent. Le propre frère de Tommy, Brendan, décide lui aussi de s’engager dans la compétition pour essayer de sauver sa famille. Entre les deux frères, les années n’ont pas adouci les rancœurs. Immanquablement, les routes de Tommy et de Brendan vont bientôt se croiser. Au-delà de l’affrontement qui s’annonce, pour chacun, quelle que soit la cause qu’ils défendent, il n’est pas seulement question de remporter un prix, mais de mener le combat d’une vie…

Casting : Joel Edgerton, Tom Hardy, Jennifer Morrison, Frank Grillo, Nick Nolte, Denzel Whitaker, Bryan Callen, Maximiliano Hernandez, Kurt Angle, Josh Rosenthal, Kevin Dunn

Les films de combat type boxe ça n’a jamais vraiment été mon truc pourtant c’est pas ce qui manque récemment : Redbelt (2008), The Wrestler(2009), Fighter(2010), Les Winners (2011). Je ne refuse pas de les voir mais j’ai toujours une certaine appréhension. Warrior m’effrayait un peu au départ, surtout qu’en début d’année Fighter ne m’avait pas tant enchanté que ça.

Ce film ne parle pas uniquement de combat (MMA : mixed martial arts) il parle aussi de famille, de fierté, d’Amérique … un film emplit de sujet très clichés mais qui pourtant ne tombe pas une seule fois dans le nul et sans intérêt.

C’est l’histoire d’un duel de la vie entre 2 frères. Joel Edgerton (Animal Kingdom) et Tom Hardy (Inception), le premier est devenu un enseignant en physique et le second Marine. Quand un jour le besoin d’argent devient  important les deux décident de participer au SPARTA un tournoi de MMA pour gagner une petite fortune. Le premier frère pourrait garder la jolie maison qu’il a avec sa famille et l’autre pourrait payer ses “dettes”.

Les deux frères ne se parlent plus, pourtant ils devront s’affronter. Entre une drame shakespearien et un film d’action américain on arrive plutôt bien à y trouver ce qu’on veut. Le côté histoire de famille est plutôt bien car on ne nous étale pas tous les détails et qu’on essaye pas d’accuser ni l’un ni l’autre des frères ni encore le père. Le côté combat est super intéressant, je ne connaissais pas le MMA et en fait c’est plutôt bien visuellement car tous les type de combat sont presque possible : pieds, mains, prises, lancers… assez variés et impressionnant.

J’a été super bien plongée dans le tournoi, j’étais vraiment dedans j’avais la “niak” j’étais prête à les encourager même si on sait facilement qui va gagner. Le film prend des codes couleurs et des clichés américains qui font qu’on sait qui va gagner (même si au final il n’y a pas qu’une victoire fiancière). Rien que sur la couleur des shorts on devine beaucoup de choses et puis si on connait un peu les valeurs américaines alors c’est encore plus simple.

Grosse mention spéciale pour l’intervention russe… c’est américain vraiment, encore bloqué à leur gue-guerre.

Un grand bravo aussi aux deux acteurs principaux qui en plus d’avoir pris du galon et du talent, on aussi réussit à obtenir le physique parfais pour le rôle : Joel Edgerton(+ neuf kilos de muscles) et Tom Hardy (+ treize kilos de muscles). Impressionnants physiquement et aussi dans leurs rôles, je ne pourrais dire lequel j’ai préféré, tous deux réussissent à montrer leur talent et à exploser face à l’écran.

Les combats sont très beau, très bien chorégraphié et musicalement parfaitement bien encadrés. Le travail fait dessus est parfait, j’étais plongée dedans et j’ai subit les coups. Rien à voir avec Fighter où tout paraissait surfait.

Warrior est une réussite, vraiment convaincant et fort. La fin est frappante même si tellement attendue. Je dirai bien que c’est une ds premières qu’un film de combat me plait et qu’un film avec autant de gros clichés américains arrive à les surpasser.

Je vous le conseille vivement, une belle expérience et des combats spectaculaires.

Ma note : 9/10

Public: A partir de 12ans, la violence des combats c’est quelque chose!

Bande Annonce :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.