Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma : Pollen

Critique cinéma : Pollen

Pollen est un documentaire Louie Schwartzberg produit par DisneyNature

Louie Schwartzberg : Il signe en 2004 son premier long métrage, America’s Heart and Soul, puisPollen en 2011, sur les rapports entre le monde végétal et le monde animal, produit par Disneynature. Plus que jamais proche de la nature, Schwartzberg travaille avec National Geographic sur Hidden Worlds (2012), un film en format IMAX 3D qui montre toutes ces choses qu’on ne peut pas voir à l’œil nu.

DisneyNature : Label de production de Disney pour les documentaires sur la nature (surtout sur les animaux) : Les Ailes pourpres, Un jour sur Terre, Océans, …

Synopsis : Les fleurs : symbole de la beauté à l’état pur. Fragiles et mystérieuses, délicates et gracieuses, elles sont l’avenir de la terre. Mais sans leur histoire d’amour avec les “pollinisateurs”, rien ne serait possible. Tourné aux quatre coins du monde, le film nous fera partager l’intimité des rapports entre le monde végétal et le monde animal, essentiel pour l’équilibre de la planète.

Voix du film : Fiona Perry pour la VO et Mélanie Laurent pour la VF

Pollen, un simple mot mais qui est des plus important pour notre planète. Cet élément minuscule possède en lui le pouvoir de la vie, le pouvoir de féconder une autre fleur, de donner la vie, de faire naître des fruits. Pour ce faire il faut qu’il arrive à polliniser une autre fleur, manque de “pot” il dépend des autres pour y arriver et quand ces autres disparaissent leur mission échoue… et là c’est notre planète qui souffre et ses habitants!

Pollen est raconté par une fleur, une fleur qui parle pour toutes les fleurs, une fleur qui nous raconte les techniques qu’elle utilise pour attirer ses pollinisateurs (abeilles, chauves souris, papillons, oiseaux, …)

C’est un documentaire très intéressant, petit comme grand on apprend des choses et on retient vite la leçon : plantez des fleurs, pas de pesticides, on ne tue pas les abeilles, …

Pour faire ce documentaire il fallu être proche des plantes, mais aussi des insectes/animaux qui pollinisent. 2 problèmes se sont posés, il fallait capter le moment intéressant, attendre que la bestiole se pointe et en plus il fallait pouvoir capter parfaitement bien les détails surtout pour des bestioles comme le colibri où il a fallu utiliser une caméra capable de restituer 1 500 images par seconde histoire d’avoir les battements d’ailes au ralentit et de voir exactement ce qu’il fait.

Il y a aussi des images en accélérée pour l’ouverture des fleurs par exemple. Des images magnifiques, vraiment étonnantes et surtout des détails hallucinants comme les techniques pour attirer les abeilles et autres, …

Quelques passages sont un peu long dans le film, au bout d’un moment j’en avais un peu marre des ralentis mais bon les fleurs et les scènes sont belles alors ça passe il suffit de se laisser porter.

Honnêtement si vous avez des enfants je pense qu’il est important qu’ils voient ce documentaire, c’est très bien expliqué et ce qui y est dit est plutôt important. On est au courant depuis longtemps que notre planète est en galère et qu’on l’épuise alors si on peut se mettre à réfléchir en voyant ça, si on peut montrer aux enfants ce qu’ils peuvent faire pour l’avenir c’est réellement une bonne chose.

DisneyNature et la WWF se sont associés et ils ont eu raisons. La cause qu’ils défendent, la protection de notre planète et l’apprentissage à la sauvegarde de la nature est une très bonne initiative. Le documentaire devrait être diffusé dans les écoles, il est vraiment intéressant.

Ma note: 8/10

Public: A faire voir aux enfants!

Bande annonce:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.