Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma: A bout portant

Critique cinéma: A bout portant

A bout portant est le nouveau film de Fred Cavayé (Pour Elle) sortit la semaine dernière sur les écrans français.

Synopsis: Tout va pour le mieux pour Samuel et Nadia : lui est bientôt infirmier et elle, attend son premier enfant. Mais tout bascule lorsque Nadia se fait kidnapper sous l’œil impuissant de Samuel. A son réveil, son portable retentit : il a trois heures pour sortir de l’hôpital dans lequel il travaille un homme sous surveillance policière. Le destin de Samuel est désormais lié à celui de Sartet, une figure du banditisme activement recherchée par tous les services de police. S’il veut revoir sa femme vivante, Samuel doit faire vite…

Casting: Gilles Lellouche, Roschdy Zem, Gérard Lanvin, Elena Anaya

J’avais entendu beaucoup de bien de ce film c’est donc avec empressement que j’ai été le voir dimanche.Une salle assez pleine avec un public très attentif.

Un film français presque au niveau d’un film américain du type Taken. Une course poursuite à perdre haleine pour retrouver quelqu’un qu’on aime. Beaucoup de scènes de poursuite et quelques combats.

Durant tout le film on est accroché à la vie de Nadia, elle est enceinte et on aimerait qu’elle arrête de se faire kidnapper, trimbaler et traumatiser. On suit l’aventure de Samuel qui n’y est pour rien dans l’histoire et qui ne veut qu’une chose: qu’on lui rende sa femme!

Le fait que Samuel soit un innocent nous rapproche encore plus du personnage, personne n’aimerait être à sa place, à courir les rues à suivre un criminel pour retrouver sa pauvre femme.

Je n’ai pas trouvé le film exceptionnel, il est certes bien, on est pas mal dedans mais quelques longueurs m’ont dérangé et quelques scènes qui font un peu cinéma amateur. Mais dans l’ensemble c’est plutôt bon.

Gilles Lellouche va devenir l’acteur français de l’année (malgré Krash), c’est la 5ème apparition et plus ça va et plus je le trouve bon. Il arrive de mieux en mieux à coller à ses personnages et à nous faire vivre l’action. J’ai beaucoup aimé voir Lanvin aussi dans le rôle du pourri, je trouve que ça va bien avec sa gueule.

Si jamais vous hésitiez encore, je vous le redis. A Bout Portant est un très très bon film français à aller voir cette année, une sacré course et une bonne poussée d’adrénaline.

Ma note: 8/10

Public: Quelques scènes violentes à déconseiller aux enfants

Infos: Durant le film il y a un petit clin d’œil à Guillaume Canet, on voit sur un bus une Affiche de L’Affaire Farewell

Bande Annonce:

2 Responses

  1. Un Gilles Lellouche extrêmement présent cette année, ca n’est pas pour me déplaire. La comparaison avec Teken est bonne, et finalement le film sans être un grand film n’en est pas moins désagréable à regarder !
    Petits Jeux

  2. time-2-waste

    Je ne ‘lai toujours pas vu, mais ta note ne m’étonne pas. J’ai juste à me remémorer son film précédent “pour elle” qui était grandiose.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :