Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma: Resident Evil Afterlife (pas 3D)

Critique cinéma: Resident Evil Afterlife (pas 3D)

Resident Evil Afterlife est le 4ème opus de la saga Resident Evil, réalisé par Paul W.S. Anderson et dont le premier rôle est toujours celui d’Alice joué par Milla Jovovich.

Le 4ème et pas le dernier film de la franchise je pense même si plus ça va et plus c’est naze…

Petit rappel, Resident Evil est un jeu vidéo à l’origine!

Synopsis: Alice poursuit sa quête de la destruction d’Umbrella Corporation, dans un monde infesté de zombies. Dans sa quête elle va retrouver de vieux amis et s’en faire d’autres…

Casting : Milla Jovovich, Ali Larter, Shawn Roberts, Wentworth Miller, Boris Kodjoe

Bon comme je l’ai laissé supposer dans le titre je ne l’ai pas vu en 3D et je ne retournerai pas le voir juste pour le voir en 3D (mouais vous allez comprendre pourquoi) même si il parait que y a des gerbes de sang qui giclent vers les spectateurs.

Donc 4ème opus, à savoir que j’avais pas détesté les précédents, ça m’arrive de les revoir pour les scènes de tuage de zombies, des méchants corbeaux… mais je ne suis pas en adoration dessus, c’est plus de la distraction.

Alors première chose, les combats sont trop « Matrix » ça ne va pas vraiment avec l’univers, l’ambiance. Ensuite le film dure 1h30 juste le temps de 2 idées de scénario et un « à suivre » presque digne de Luc Besson (Arthur 2).

Le scénario… la grosse blague. Le film reprend directement à la fin du film précèdent, Alice et ses Alices arrivent chez Umbrella pour tout casser. Et puis après elle part à la recherche de ses copains survivants qu’elle avait laissé partir en hélicoptère vers la « terre promise ». Voilà c’est tout et à la fin on est pas vraiment plus avancé.

A oui et puis y a des nouveaux zombies super mutant armés… mais on sait pas trop pourquoi (Majini bourreau du jeu). A oui et des gens qui perdent la mémoire, qui retrouvent leur famille, des atterrissages en avions juste physiquement pas possibles…

Bon je vais pas tout vous étaler ici mais le film est naze, pas crédible, pas dans l’ambiance des autres, y a pas de défonçage de zombies… on a perdu Resident Evil là!

Certe Milla joue bien mais ça suffit pas, vraiment pas.

Ma note: 1/10 (le 1 pour euh… mmm les chiens du grand méchant et les jolis glaciers)

Public: Bah évitez d’amener les enfants y a un peu de sang quand même

Bande Annonce (où on a l’impression que le film peut être bien):

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Responses

  1. El Zephon

    J’irais même pas le voir même si je suis fan de la série (du moins jusqu’à l’arrivé du 4)

    Prendre les scénarios des jeux et en faire un mélange c’est n’importe quoi… Et Wentworth Miller qui joue le rôle de Chris Redfield mon dieu !

    Seul truc positif, j’ai vu que Jill Valentine <3 apparait à la fin du jeu

  2. Sandrine

    Les scènes d’action qui sont comme dans Matrix c’est pour le 3D. Sérieusement avec le 3D c’est époustouflant, on se croirait vraiment dans le film. Je trouve qu’ils ont fait un très bon usage du 3D, ils ne l’ont pas pris pour qu’on sursaute et que tout nous arrive dans la figure mais pour se sentir à côté d’Alice, en plein dans l’action. En 3D, ça vaut la peine.

  3. ToonSpirit

    De la bonne 3D ne fait pas un bon film malheureusement. Que Paul W. Anderson arrête le massacre avec cette série (enfin avec le reste aussi… )
    Lionel

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :