Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma : L’imaginarium du Docteur Parnassus

Critique cinéma : L’imaginarium du Docteur Parnassus

the-imaginarium-of-dr-parnassus-image1

Sortie de la semaine, face à 2012 et bien d’autres, c’est l’Imaginarium du Docteur Parnassus que j’ai choisi d’aller voir en premier!

Un film du célèbre Terry Gilliam (Monty Python, Las Vegas Parano, Frères Grimm,…) avec de bons acteurs (Heath Ledger, Christopher Plummer, Lily Cole, Johnny Depp, Jude Law).

La réalisation film était bien partie mais le décès de Heath Ledger a failli compromettre  sa sortie. En effet le jeune acteur tient un rôle important dans l’histoire et sa disparition alors que le tournage était en cours à quelque peu perturbée le plateau! Mais l’acteur a été « remplacé » par 3 autres qui ont repris son personnage à tour de rôle, donnant alors encore plus de charme à la fable (Johnny Depp, Jude Law, Collin Farell).

Synopsis : Avec sa troupe de théâtre ambulant,  » l’Imaginarium « , le Docteur Parnassus offre au public l’opportunité unique d’entrer dans leur univers d’imaginations et de merveilles en passant à travers un miroir magique. Mais le Dr Parnassus cache un terrible secret. Mille ans plus tôt, ne résistant pas à son penchant pour le jeu, il parie avec le diable, Mr Nick, et gagne l’immortalité. Plus tard, rencontrant enfin l’amour, le Docteur Parnassus traite de nouveau avec le diable et échange son immortalité contre la jeunesse. A une condition : le jour où sa fille aura seize ans, elle deviendra la propriété de Mr Nick. Maintenant, il est l’heure de payer le prix… Pour sauver sa fille, il se lance dans une course contre le temps, entraînant avec lui une ribambelle de personnages extraordinaires, avec la ferme intention de réparer ses erreurs du passé une bonne fois pour toutes… ()

L’histoire est un peu loufoque, cette petite troupe est un peu perdue à notre époque, sans le sous, sans plus de talent que ça. Et pourtant je me suis sentie emportée par l’histoire, par l’Imaginarium où j’aurai aimé faire un tour pour quelques pièces. Les acteurs sont excellent, la jeune Val est vraiment resplendissante (St Trinian’s) et les quatre « Tony » font rêver.

Les images sont belles, la leçon de morale passe facilement et n’abuse pas de notre cerveau,  on apprécie le moment et surtout en VO (oui je commence à faire un effort!).

2h de film qui passent bien vite, une salle comble ravie. Et un hommage à Heath Ledger sans qui certaines scènes n’auraient pas été aussi forte.

Le film ne plaira pas à tout le monde, comme toujours, mais c’est une fable magique, où l’argent ne fait pas le bonheur et les paris encore moins!

Ma note, un beau 9,5/10 !

« Où sont les nuages? » (Tony)

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Responses

  1. Nicolas

    Génial ce film !!!! Et les apparitions de Johnny Depp et Jude Law sont énormes !!!

    Tu m’as piqué ma citation « Où sont les nuages ? » … ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :