Cinéma, voyages, jeux vidéo et bien d'autres sujets !
Home > Culture > [ Jeux Vidéo ] Le What’s Next de Focus : GreedFall, A Plague Tale

[ Jeux Vidéo ] Le What’s Next de Focus : GreedFall, A Plague Tale

La semaine dernière Focus Home Interactive organisait à paris ses portes ouvertes à la presse pour présenter ses prochaines sorties jeux vidéo : le What’s Next. Cette année pour la première fois nous étions conviées à ce rendez-vous parisien désormais incontournable.

Le temps de deux pauses déjeuner sur place nous avons pu découvrir 4 jeux qui arrivent les mois prochains : GreedFall, Vampyr, A Plague Tale : Innocence, The Council

GreedFall

Nouveau jeu développé par le studio indépendant français Spiders, déjà à l’origine de jeux tel que The Technomancer, Of Orcs and Men, The Testament of Sherlock Holmes etc…

Ici on arrive en plein 17ème siècle, dans un univers baroque et fantastique où la magie fait clairement partie du paysage. Cet action RPG vous invite à découvrir une île pleine d’étranges créatures et de zones à découvrir (16 avec des monstres de différents niveaux par zone), présenté comme un monde très ouvert vous pourrez partir à l’aventure en incarnant un(e) ambassadeur(rice) de la congrégation marchande, attention si vous sortez des sentiers balisés…

GreedFall c’est 18 mois de travail pour mettre au point ce nouveau univers qui nous a dès le départ surpris par un « détail », les natifs de l’île où se déroule l’histoire ont un langage, un vrai dialecte créé spécialement pour le jeu. Nous avons pu questionner l’équipe sur ce dialecte, il se trouve qu’il a été créé à l’écrit et l’oral par un linguiste qui aussi du former les doubleurs à ce langage mais aussi à parler en anglais avec l’accents des natifs. Un très gros boulot pour un tel jeu mais un belle démonstration de travail qui montre que l’univers a été profondément travaillé sans pour autant être imposé au joueur qui peut se passer de tout ça pour jouer.

GreedFall se compose d’une quête principale et de diverses quêtes annexes, on incarne tous le même personnage dans l’histoire avec de légère variation possible si on choisit de prendre sa version homme ou femme (variation dans les relations). Vous êtes donc « De Sardet » et vous cherchez une cure pour la maladie qui ronge votre peuple, vous devrez pour cela faire travailler votre relationnel avec diverses factions (principe de réputation), accomplir des quêtes secondaires, crafter avec des plantes, chasser des « Gardiens » (les monstres de la forêt) mais attention, la nuit tout devient plus sombre et la faune devient bien plus inquiétante que de jour …

Etant un RPG vous avez bien sûr des arbres de compétences avec des talents (charisme…) mais aussi des skills de combats qui vous permettront de mieux vous battre avec votre épée, arme à feu, hache ou encore magie.

Parmi toutes les choses vues, je retiens beaucoup l’aspect graphique des paysages du jeu, ça ressemble à une peinture avec un très beau travail sur les ombres. Je retiens aussi le principe de choix dans les quêtes entre deux chemins qui peuvent vous faire arriver à un moment différent d’une bataille et influencer vos relations, ou alors vous faire affronter des pièges que vous n’auriez pas eu par un autre chemin.

GreedFall n’a pas encore de date de sortie mais est prévu sur Xbox One, PS4 et PC.

A Plague Tale : Innocence

Déjà annoncé et présenté l’année précédente, A Plague Tale : Innocence restait toujours un mystère pour moi. Dans ce jeu développé par Asobo Studio, on incarne une jeune fille qui tente de survivre avec son petit frère à travers l’épidémie de peste qui ravage la France au 14ème siècle.

Un mélange entre action, aventure et infiltration, le jeu présente surtout un principe de gameplay basé sur la lumière et… les rats ! En effet, le monde est plein de cadavres et les rats porteurs de la peste ont envahis les ruelles et moindre espace sombre. Amicia et Hugo vont devoir se frayer un chemin à travers ses sombres bestioles pour survivre, mais aussi affronter les méchants de l’Inquisition. Aidez d’autres enfants croisés en chemin ils vont vite apprendre diverses techniques basées sur la lumière et le feu pour faire fuir les rats mais aussi affronter les gardes de l’inquisition en détruisant par exemple leur lampion (ainsi ils se font dévorer par les rats car se retrouvent dans l’obscurité).

Un jeu de survie qui lors de la démonstration m’a clairement fait penser aux prochains cauchemars qui viendront me traumatiser… des rats qui grouillent partout ! Au delà de son aspect sombre, le jeu se base aussi beaucoup sur la relation entre le frère et sa soeur, apprendre à s’en occuper pour ne pas que le petit panique et provoque votre perdition surtout.

Pour l’instant toutes les images sont en « Work in progress » et sur une cinématique vue ce jour là j’ai un peu tiqué sur les autres personnages qu’Amicia et Hugo… en effet je trouve que mis à par les deux héros, les autres visages sont beaucoup moins travaillé, créant un écart réel. Pareil l’eau sur laquelle se déplaçaient les enfants n’était pas vraiment belle, mais ça reste toujours en cours de développement donc on ne sait jamais. Certaines interactions avec le sol et les éléments de décors n’étaient pas parfait aussi, quelques glissements étrange et collision étaient présents. Sinon côté doublage c’était vraiment bon, le choix des voix des enfants est excellent, gardant un côté enfantin derrière des vois plus matures.

Le gros bon point de A Plague Tale : Innocence reste son gameplay très original avec ses objets inflammables durablement, temporairement et ce travail d’équipe avec les compagnons de route d’Amicia. L’extrait qui nous a été montré présenté la traversé d’un champ de bataille, nous avons pu découvrir beaucoup de facettes du gameplay et sentir l’ambiance pesante du jeu. Armée d’un lance-pierre et écoutant les conseils du petit frère observateur on peut s’en sortir mais surtout, toujours bien observer ce qui nous entoure, ne pas hésiter trop longtemps et surtout se servir de toute ce qu’on peut… même des corps au sol…

A noté aussi la magnifique musique d’Olivier de Rivière qui a su créer une ambiance pesante, avec des instruments de l’époque !

A Plague Tale : Innocence n’a pas encore de date de sortie mais est prévu sur Xbox One, PS4 et PC.

Dans un prochain article je vous parlerai des deux autres jeux présenté : Vampyr et The Council.

Découvrez nos autres articles :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.