Impossible de passer à côté des affiches jaunes faisant la promotion de cet ovni littéraire. J’ai donc craqué et dévoré “L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea”…

Je dois l’admettre, le titre m’a attiré autant que la couverture pop et aux couleurs suédoises du bouquin. On vend cette histoire comme “plus pétillante qu’une bouteille de coca”, et elle concerne un endroit où je passe beaucoup de temps (je parle d’Ikea, pas de l’Inde), j’étais donc o-bli-gée de le lire. Le pitch du livre ? Il est à la hauteur de son écriture : non conventionnel.

Un voyage low-cost… dans une armoire Ikea ! Une aventure humaine incroyable aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye post-Kadhafiste. Une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, un éclat de rire à chaque page mais aussi le reflet d’une terrible réalité, le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle, sur le chemin des pays libres.”

extraordinaire voyage fakir armoire ikea

Ces 300 pages se dévorent très très vite, vous serez prévenus. Alors certes, ce n’est pas de la grande littérature. Mais qu’importe, dès la première page, on se laisse embarquer dans les histoires rocambolesques de ce fakir venu acheter un lit à clous à Paris avant de repartir arnaquer son village indien à qui il ment depuis des années. Voilà le script de départ…

Il y a certes un sujet plus sérieux dans ce livre qui est l’immigration. Mais Romain Puértolas, ne blâmant jamais personne, ne cherche pas ici à faire de la politique et ne s’engage dans aucune cause. Pourtant il reste logique dans ses péripéties illogiques et parvient à nous montrer des personnages crédibles que l’on peut identifier facilement…

Rajoutez à cela des aventures inattendues en Angleterre, en Lybie ou encore en Italie et en Espagne, et vous obtiendrez un joyeux bordel hilarant qui vous fera passer un excellent moment. Absurde, le récit n’est pas sans rappeler des sketchs des Monthy Pythons ou bien des films avec Pierre Richard chez nous. Plein de quiproquos, de maladresse, de chutes, de rencontres improbables et sans jamais être méchant, l’histoire nous emporte avec ses personnages.

Personnages qui d’ailleurs jouent sur un autre point important du livre : les jeux de mots. Ne voyant jamais le livre comme un objet sérieux ou figé, l’auteur fait dire n’importe quoi à ses lecteurs à qui il s’adresse souvent de manière directe. Parfois même, il incorpore un deuxième récit dans le récit. Résultat, que ce soit quand on rencontre “Sophie Morceaux, actrice française de renom” ou bien que l’on découvre un pilote d’avion qui s’appelle Tom Cruise Jesus Cortes… on ne peut que rire et rentrer dans le jeu de l’auteur qui n’a qu’n but : nous divertir.

Je dois dire qu’il le fait à merveille. Et ça fait du bien tant de légèreté en littérature pour une fois. Alors laissez-vous tenter par ce livre extraordinaire !

Par Romain Puértolas.

France.

312 pages.

7,90€ au format poche.

Author

Grande enfant qui donne son avis sur les films et les séries sur WAG. Et sur cine-nerd.fr . Et aussi sur welovecinema.fr ... Aime les acteurs et les expose sur ses avatars Twitter (@AnaBerno). Véritable pipelette à tendance bisounours, je suis pourtant Bretonne, donc mangeuse de crêpe têtue. Ce que je préfère sinon, c’est découvrir de nouveaux endroits à visiter et des nouveaux bars à tester entre amis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :