David Fincher, ou le réalisateur presque parfait. De “Se7en” à “Fight Club” en passant par “Zodiac” ou “The Social Network”, Fincher teste tous les genres toujours avec brio. Avec “Gone Girl” il nous entraîne cette fois-ci dans une descente aux enfers psychologique dont lui seul  a le secret.

Synopsis : A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ?

Gone girl ben affleck Nick

S’il y a bien un film dont il faut se préserver des spoilers, c’est bien “Gone Girl”. Pour ne pas vous faire révéler les nombreuses surprises qui vous attentent à chaque scène, faites vite pour découvrir ce petit bijou du genre dans les salles et tentez donc de deviner ce qu’il est advenu de “l’épatante Amy” par vous-même. Un petit conseil cependant, ne vous fiez pas aux apparences…

“Gone Girl” c’est pour qui ?

Pour ceux qui ont l’estomac bien accroché. Votre cerveau et vos tripes risquent en effet d’être mis à rude épreuve par ce film dont on ressort secoué, complètement bouleversé, coincé dans un malaise particulier. Fincher a déclaré avoir voulu faire un film qu’on irait voir pour un premier rendez-vous en couple et qui finirait sur des milliers de divorces. On peut dire qu’il y est parvenu…avis aux couples donc, vous allez vous en posez des questions en sortant ! Car cette chronique de mariage là, elle est plus que réelle. Pourtant, hormis les plus jeunes, tout le monde devrait se presser pour aller voir ce thriller à la fois ironique et manipulateur. On n’avait pas été surpris devant un scénario pareil depuis bien longtemps, et partager cette expérience dans une salle de cinéma où tout le monde se pose les mêmes questions, c’est un moment unique et jouissif à ne louper sous aucun prétexte !

“Gone Girl” c’est qui ?

C’est David Fincher à la réalisation, l’homme-créateur officiel d’ambiance malsaines comme on aime. De “Millenium” à “The Game”, Fincher instaure toujours beaucoup de stress, de manipulation et de glauque à ses atmosphères de film, pour notre plus grand plaisir. “Gone Girl “est certainement son paroxysme de manipulation mentale. D’un autre côté, le réalisateur continue ici d’explorer des thèmes qui lui sont chers, comme la critique virulente de l’Amérique profonde et des médias. Mais “Gone Girl”, c’est d’abord un livre de Gillian Flynn (“Les apparences” en français), best seller à sa sortie, dans lequel l’auteure met un peu d’autobiographie au milieu d’un récit policier et d’une déconstruction du roman classique à couper le souffle. C’est elle-même d’ailleurs qui va réécrire le scénario de “Gone Girl” pour Fincher en modifiant légèrement la fin de sa propre histoire. Enfin, “Gone Girl” c’est un couple : Ben Affleck (qui après “Argo” confirme un potentiel incroyable) et enfin Rosamund Pike qui joue l’épatante Amy et qui trouve clairement ici LE rôle de sa carrière, qu’elle joue avec une perfection effrayante. Ajoutez à ça une bande son de Trent Reznor glaciale et souvent en décalage intelligent avec la scène, ainsi qu’une photographie impeccable, et vous tenez certainement là le film de l’année qui vous hantera pendant des jours.

Rosamund Pike Gone Girl

[SPOILER] Une scène déjà culte ? [SPOILER]

Attention passez votre chemin pour le paragraphe suivant si vous n’avez pas lu le livre et pas encore vu le film, sous peine de vous révéler TOUTE l’histoire !

On comprend rapidement dans le film qu’Amy n’est pas bien dans sa tête, mais lorsque Rosamund Pike donne tout ce qu’elle a pour se sortir du chalet de Neil Patrick Harris et aller retrouver Ben Affleck qu’elle voulait faire tuer quelques jours avant, on mesure l’ampleur de la manipulation mentale et physique que cette femme exerce sur les hommes. On révèle son intelligence et surtout sa folie. La surprise éclate, le dégoût aussi lorsqu’elle passe à l’action, et le suspense de savoir ce qu’elle fera ensuite quand elle retrouvera Nick est puissant. Il y a des scènes cultes, fortes et marquantes dans chaque grand film et Rosamund Pike hantera vos nuits pendant longtemps avec celle ci… Encore une vraie garce que l’on adore détester !

[FIN DU SPOILER !]

3 bonnes raisons de voir “Gone Girl”

– Pour l’épatante et la sublime Rosamund Pike accompagnée du talentueux Ben Affleck dans leurs rôles majeurs de leurs carrières

– Pour cette histoire de couple et de disparition complètement insensée, prenante, glaçante, inattendue et qui vous fera fortement réagir sur votre siège !

– Pour l’atmosphère particulière du film, la musique envoûtante et l’ironie de cette adaptation de roman parfaitement menée par un maître du genre, à tel point que ça parait presque trop simple pour Fincher. Simple peut-être, mais surtout jouissif !

NB : N’oubliez pas non plus de vous procurer le roman “Les apparences” de toute urgence, pour aller encore plus loin dans la psychologie des personnages et vous prendre une claque encore plus grande !

En salles le 8 octobre 2014 (2h29)

Author

Grande enfant qui donne son avis sur les films et les séries sur WAG. Et sur cine-nerd.fr . Et aussi sur welovecinema.fr ... Aime les acteurs et les expose sur ses avatars Twitter (@AnaBerno). Véritable pipelette à tendance bisounours, je suis pourtant Bretonne, donc mangeuse de crêpe têtue. Ce que je préfère sinon, c’est découvrir de nouveaux endroits à visiter et des nouveaux bars à tester entre amis.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :