Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma : Epic : la bataille du royaume secret

Critique Cinéma : Epic : la bataille du royaume secret

Epic : la bataille du royaume secret est un film de Chris Wedge qui sortira au cinéma le 22 mai 2013.

Synopsis La jeune Mary-Kate se retrouve plongée par magie dans un univers caché au cœur de la forêt. Elle doit s’allier à un groupe improbable afin de sauver leur monde et le nôtre.

Voix VO : Amanda Seyfried, Josh Hutcherson, Steven Tyler

Voix VF : Mélanie Laurent, Jérémie Renier, Garou

A partir de 6 ans

Epic est le nouveau film d’animation des studios Blue Sky (l’Age de Glace et Rio), réalisé par Chris Wedge, réalisateur du premier Age de Glace et de Robots, également connu pour être la voix de Scrat, l’écureuil préhistorique. L’histoire est adaptée d’une création de William Joyce, qui signe également le scénario.

Mary-Kate, en pleine adolescence, débarque chez son père, un type complètement allumé, persuadé que la forêt est pleine de petits hommes minuscules et qui a passé sa vie à tenter de le démontrer. En se perdant dans les bois, Mary-Kate va être réduite par magie à la taille de ces petits hommes par la reine Tara. Elle va lui confier une mission, transporter un bourgeon magique, seul espoir de la forêt face aux forces de la pourriture menées par Mandrake.

Le cœur de l’histoire est déjà vu, entre « Chérie j’ai rétréci les gosses » et la trilogie de « Arthur et les minimoys », mais Epic s’en détache par une mise en scène et une animation nerveuses qui donnent vie à cette forêt, à ses habitants et nous transportent sans cesse dans des paysages superbes. Finis les personnages carrés de l’Age de Glace et ses décors taillés à la serpe, Epic est extrêmement beau et c’est cette beauté qui permet de nous transporter au cœur du récit.

Le message est très manichéen et un peu lourd (« protégeons la forêt et aimons nous les uns les autres », en gros) mais l’humour apporté par les deux personnages rigolos du film, Mub et Grub, une limace et un escargot, permet de faire passer tout cela. Humour qui permettra d’ailleurs à chacun de profiter d’un film qui n’est pas exclusivement tourné vers les enfants.

On peut regretter que les visages soient si statiques, particulièrement la reine qui paraît parfois paralysée au botox.

Pour l’instant je n’ai vu le film qu’en VO, aussi je n’ai aucune idée de ce que donnera la prestation de Mélanie Laurent, Jérémie Renier et Garou (entre autres).La VO nous fait retrouver avec plaisir Chris O’Dowd (The IT Crowd, Good Morning England, 40 ans : Mode d’emploi) dans le rôle de Grub, les personnages principaux étant assurés par Amanda Seyfried, Colin Farrell, Josh Hutcherson (Hunger Games), Beyoncé Knowles, Jason Sudeikis, Steven Tyler et Christoph Waltz.

Note : 8/10, des images magnifiques, une histoire manichéenne et déjà vue, mais sans temps mort.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.