Pas Très Normales Activités est un film de Maurice Barthélémy qui sort le 30 janvier 2013.

Synopsis : Un jeune couple citadin s’installe dans une ferme perdue au fin fond de la Creuse. Bientôt des phénomènes étranges se produisent.

Casting : Norman Thavaud, Stefi Celma, Maurice Barthélémy, Rufus, François Bureloup

Le synopsis vous y avez eu le droit mille fois, surtout avec les quatre « Paranormal Activity ». Ce film n’en est pas réellement une parodie, il en reprend les codes tout en en faisant autre chose, un espèce d’objet bizarre qui serait un croisement entre « Un Crime au Paradis », une vidéo de Norman et « Le projet Blair Witch » dans lequel Maurice Barthélémy s’habille comme le Johnny Depp de Las Vegas Parano.

La réalisation de Maurice Barthélémy est intéressante et apporte une bonne atmosphère par moments, on retrouve tous les classiques du film d’épouvante à la sauce Blair Witch, le portable qui filme, les mouvements violents de caméra, les lampes torches dans le noir, mais couplées avec des scènes classiques où la caméra n’est pas un objet omniprésent. Le problème, c’est qu’aux deux tiers du film tout cela se transforme en une sorte de publicité pour GoPro, Barthélémy en accrochant absolument partout, probablement pour l’effet comique de surenchère, mais j’ai eu l’impression d’avoir affaire à un cinéaste amateur qui joue avec ses nouveaux gadgets plutôt qu’à quelqu’un qui cherche à faire un film.

Cette « expérience » aurait pu être intéressante, malheureusement les défauts de l’entreprise se font sentir très tôt. Norman Thavaud (le Norman de « Norman fait des vidéos ») semble condamné à occuper l’espace durant 1h20 pour combler une histoire à peu près inexistante. Mais si les sketchs de Norman font rarement l’unanimité, sur cette durée cela devient rapidement extrêmement ennuyeux pour tout le monde. L’absurdité de l’histoire n’est pas un problème en elle-même si l’on est habitué au travail de Barthélémy. Le problème c’est qu’elle couvre peut-être 20 minutes du film, le reste étant du remplissage à base de scènes de couple.

Malgré qu’il soit bien épaulé par Stéfi Selma, le ressort comique de Norman s’épuise jusqu’à la lie et le seul moment qui ressort sera celui de la dispute, volontairement pas drôle cette fois, dans le champ de blé.

J’ai ri une seule fois, souri à quatre ou cinq scènes, un bilan très maigre pour ce qui se voulait une parodie comique.

Note : 3/10, 20 minutes de parodie de film à faire peur et 64 minutes de « Norman fait des vidéos façon Blair Witch dans la Creuse »

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It