Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma : Chimpanzés

Critique Cinéma : Chimpanzés

Chimpanzés est le dernier film/documentaire de DisneyNature, il est réalisé par Mark Linfield et Alastair Fothergill et sortira au cinéma le 20 février 2013.

Synopsis : A travers Oscar, un petit chimpanzé, nous découvrons l’apprentissage de la vie au cœur de la forêt tropicale africaine et suivons avec humour, émotion et angoisse ses premiers pas dans ce monde. Suite à un drame, il va se retrouver séparé de sa mère et laissé seul face à l’hostilité de la jungle. Jusqu’à ce qu’il soit récupéré par un chimpanzé plus âgé, qui va le prendre sous sa protection…

L’histoire est racontée par Ary Abittan en VF et Tim Allen en VO.

DisneyNature nous offre une fois par an un voyage en terre sauvage au milieu d’animaux incroyables. Après les félins de 2012 voici les chimpanzés de 2013 ! Un plongeon en forêt tropicale africaine, au milieu d’un conflit entre deux groupes de chimpanzés, des animaux tellement proches de l’homme dans certains de leurs gestes qu’on est d’autant plus touchés.

Disneynature a annoncé que les bénéfices du premier week end d’exploitation du film reviendront à un organisme luttant pour la préservation des chimpanzés. Une très bonne action qui est soutenue par la Jane Goddall Institute, une organisation qui vous permet de parrainer des chimpanzés.

Pour cette nouvelle aventure on retrouve l’équipe de “Un Jour sur Terre” : Mark Linfield et Alastair Fothergil, les deux réalisateurs sont lâchés en pleine forêt de Côte d’Ivoire pour capter des instants magiques.

Oscar est le jeune singe que nous allons suivre, il a quelques mois et vit accroché à sa mère. Son groupe est composé d’une vingtaine de singes, tous très différents. Le chef est assez âgé, mais il est prêt à tout pour protéger son groupe. On va vivre à leurs côtés des instants forts, durs, doux et aussi joyeux. On va voir l’apprentissage d’Oscar mais aussi la difficulté de vivre dans un univers si hostile quand on n’est seulement qu’un petit chimpanzé.

Le film est raconté par une voix off, parfois plaisante mais parfois elle est juste dérangeante. J’aurais aimé moins de cette voix, en particulier quand elle parle pour ne rien dire ou quand elle fait la voix des singes.

Le film est comme toujours, très beau et très dur, on se souviendra toujours des images les plus fortes. Vivement le prochain pour s’évader encore.

Ma note : 7.5/10 Oscar est craquant mais cette voix off est trop énervante.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.