Bovines  ou la vraie vie des vaches est un documentaire de Emmanuel Gras qui a fait une petite sortie en salle le 22 février 2012 et qui sort en DVD le 5 février 2013.

Synopsis : Dans les champs, on les voit, étendues dans l’herbe ou broutant paisiblement. Grosses bêtes placides que l’on croit connaître parce que ce sont des animaux d’élevage. Lions, gorilles, ours ont toute notre attention, mais a-t-on jamais vraiment regardé des vaches ? S’est-ont demandé ce qu’elles faisaient de leurs journées ? Que font-elles quand un orage passe ? Lorsque le soleil revient ? A quoi pensent-elles lorsqu’elles se tiennent immobiles, semblant contempler le vide ? Mais, au fait, pensent-elles ? Au rythme de l’animal, au milieu d’un troupeau, “Bovines” raconte la vie des vaches, la vraie.

Bovines est un documentaire conceptuel et original sur les vaches. La caméra d’Emmanuel Gras suit pendant 1h la vie d’un troupeau de vaches. Ca paraît complètement barré comme projet mais pourtant le résultat est absorbant.

Je viens de passer 1h les yeux fixés à l’écran à écouter meugler un troupeau, à voir devant moi la vie des vaches se dérouler.

Certains diraient … “Mais où vont les charolaises la nuit ?” mais c’est un peu là tout le mystère ! Les vaches ont les croise au bord de la route quand on se balade, elles sont toujours immobiles à nous regarder avec leurs gros yeux. Le film nous transporte ici directement au milieu d’elles, on est avec elles et on vit avec elles.

La vie, la naissance, le départ, la mort, l’accouchement, les premiers pas, les dîners en famille, les balades en camion, le nouveau pré, l’indépendance, l’Homme perturbateur…. La vie d’une vache est en fait presque trépidante dans un paradis artificiel.

1h absorbée dans les yeux mouchetés de la vache, 1h à penser cinéma face à elles. J’ai vu du Friedkin (Bug) du Carax(Les limousines sont des vaches) mais aussi American Beauty! On peut même y voir un message écologique avec les gaz de ces dames car oui les pets des vaches contribuent au réchauffement de la planète.

Le DVD s’accompagne d’un interview du réalisateur qui explique son idée et sa démarche. Un interview très intéressant d’un homme très censé ! On a aussi quelques scènes coupées avec des combats, de la cueillette de pommes, de la tendresse et même un jogger ! Dans les bonus on retrouve le court métrage de 19 minutes (du même réalisateur)  “Tweety Lovely Superstar” qui a reçu 5 prix dans des festivals de court-métrages avec option documentaire.

Et puis comme c’est un documentaire sans voix, vous pouvez aussi vous le passer en boucle pour vous souvenir des bruits de la campagne. Ou alors pour remplacer la vidéo de la cheminée qui défile sur votre écran de TV depuis le début de l’hiver.

Ma note : 7/10 documentaire ovni à découvrir avant d’aller chez le boucher.

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :