Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma : Green Lantern (3D)

Critique cinéma : Green Lantern (3D)

Green Lantern est la nouvelle adaptation de comics du moment. Réalisé part Martin Campbell (Hors de contrôle, La Légende de Zorro, Casino Royale, Vertical Limit) le film sortira le 10 août 2011.

Synopsis : Dans un univers aussi vaste que mystérieux, une force aussi petite que puissante est en place depuis des siècles : des protecteurs de la paix et de la justice appelés Green Lantern Corps, une confrérie de guerriers qui a juré de maintenir l’ordre intergalactique, et dont chaque membre porte un anneau lui conférant des super-pouvoirs. Mais quand un ennemi du nom de Parallax menace de rompre l’équilibre entre les forces de l’univers, leur destin et celui de la Terre repose sur leur dernière recrue, le premier humain jamais choisi : Hal Jordan. Hal est un pilote d’essai talentueux et imprudent, mais les Green Lanterns ont un peu de respect pour les humains, qui n’ont jamais exploité les pouvoirs infinis de l’anneau auparavant. Hal est clairement la pièce manquante du puzzle et il possède, en plus de sa détermination et de sa volonté, une chose qu’aucun des autres membres n’a jamais eu : son humanité. Soutenu par son amour d’enfance, le pilote Carol Ferris, Hal doit rapidement maîtriser ses nouveaux pouvoirs et vaincre ses peur, pour prouver qu’il n’est pas que la clé pour vaincre Parallax… mais peut-être le plus grand Green Lantern de tous les temps.

Casting :  Ryan Reynolds, Blake Lively, Peter Sarsgaard, Mark Strong, Temuera Morrison, Jon Tenney, Tim Robbins, Michael Clarke Duncan

Une adaptation de plus dans l’univers des comics. Ce coup ci c’est à Green Lantern (DC Comics) que l’industrie du cinéma s’attaque. Créé en 1940 par Bill Finger et Martin Nodell,  Green Lantern raconte l’histoire de plusieurs personnages faisant partit du Green Lantern Corps. Le héros sur lequel le film se concentre est Hal Jordan, apparu en 1959 c’est un des personnages les plus connus avec Alan Scott et John Stewart.

L’adaptation change l’époque de l’arrivée de Hal Jordan, au lieu de se passer en 1940 l’action se passe au XXIème siècle. Avant d’entrer dans l’histoire propre de ce héros, on nous introduit un peu l’univers qui entoure ces bonhommes verts. Une très jolie plongée dans l’espace très agréable à voir en 3D (seules les parties dans l’espace sont bien en 3D).

Ensuite on fait la rencontre d’Hal Jordan, joué à Ryan Reynolds, et de Carol Ferris, jouée par Blake Lively. Là ça commence à moins coller, en fait les acteurs ne sont pas mauvais mais ce ne sont pas forcement des rôles qui leurs ressemble. Le film n’est pas assez proche de la comédie pour montrer les meilleurs atouts de Ryan Reynolds (ça manque de cinépecs aussi).

Le scénario n’est pas bancal, tout est plutôt bien expliqué, mais on n’accroche pas complètement au film. Il manque l’étincelle qui fait décoller le film, qui fait rire, qui fait briller les yeux, qui fait Wouha.

Pourtant les effets spéciaux ne sont pas moches, la BO est sympa, les acteurs sont plutôt bon, mais le problème c’est qu’au final rien ne va vraiment ensemble et le résultat est vraiment moyen.

On aurait aimé plus d’espace, plus d’épique, plus de combat, plus de fantastique et moins de facilité aussi. Mais on s’y attendait, depuis les premières images et la bande annonce je pressentais un malheur, une sorte d’échec… du coup je suis partie en m’attendant au pire. En fait c’est pas complètement horrible, c’est pas si mauvais que certains aiment le dire mais c’est vraiment décevant.

Green Lantern, je l’ai donc trouvé vraiment moyen. Il ne fait pas le poids face aux productions Marvel.

Ma note : 5/10 Moyen

Public: Tout public

Infos : A deux mois de la sortie du film, Warner Bros a déboursé 9 millions de dollars pour embaucher de nouveaux techniciens pour finaliser les effets spéciaux qui laissaient à désirer. Cette somme s’ajoute aux plus de 40 millions de dollars environ déjà investis dans les effets numériques.

Bande Annonce :

Mis à jour le

5 Responses

  1. Nowama

    Fallait pas s’attendre à grand chose d’un film dont le rôle principal est tenu par Ryan Reynolds (je reste sur le cul du dernier massacre joué par cet acteur : Deadpool, le mec plus atteint de tous les Marvels, un mythe, une légende). J’attends quand même de le voir, on n’sait jamais. Il y a souvent des petites perles dans ces adaptations de Comics.

  2. Laurent

    Un comics (pseudo Marvel) de base tous les standards sont la … par contre le super heros est un peu trop niais ca brise le mythe et leur sens de l’humour est pas terrible.
    Bref ca ca pas des briques…

    1. « pseudo Marvel », Green Lantern est un héros DC Comics, y a pas de pseudo marvel qui tienne ^^

      (comme Superman et Batman quoi)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :