Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma : Dancer In The Dark

Critique Cinéma : Dancer In The Dark

Dancer In The Dark est un film réalisé par Lars von Trier, ce film est sortit le 18 octobre 2000 et disponible en DVD depuis le 7 septembre 2005. Le film a obtenu la palme d’or à Cannes en 2000 ainsi que le Prix d’interprétation féminine pour Björk.

Dancer In The Dark est un film à multiples nationalités : suédois , danois , finlandais , islandais , allemand , français ,américain , britannique , norvégien

A l’occasion de « Blogueurs faites votre cinéma« , j’ai décider de choisir ce film que je n’avais pu voir. Etant fan de Björk et assez admiratrice du travail de Lars von Trier il me fallait le voir un moins une fois.

Synopsis : Selma Jezkova, emigrée tchèque et mère célibataire, travaille dans une usine de l’Amérique profonde. Elle trouve son salut dans sa passion pour la musique, spécialement les chansons et les danses des grandes comédies musicales hollywoodiennes. Selma garde un lourd secret : elle perd la vue et son fils Gene connaîtra le même sort sauf si elle réussit à mettre assez d’argent de côté pour lui payer une opération. Quand un voisin aux abois accuse a tort Selma d’avoir volé ses économies, le drame de sa vie s’intensifie pour se terminer en final tragique.

Casting :  Björk, Catherine Deneuve, Peter Stormare, David Morse, Jean-Marc Barr

Film opérette de Lars von Trier, film enchanteur et grandement récompensé à Cannes en 2000.

Dancer In The Dark, c’est la dramatique histoire de Selma qui perd la vue et qui se fait avoir à cause de sa gentillesse et sa naïveté, Selma c’est cette femme fragile qui souffre mais qui veut sauver son fils. Björk incarne cette femme, d’une douceur totale, d’une voix merveilleuse. Ce n’était pas un premier rôle pour elle, ni la première fois qu’elle chantait, elle réussit ici quelque chose de magique, on aurait envie de l’aider à chaque instant. On aimerait qu’elle chante encore plus avec sa voix si étrange.

Le reste des acteurs est pas mal aussi, même si je trouve que Deneuve n’est pas au meilleur de sa forme, elle parait un peu venue d’un autre monde par rapport aux autres.

Un film très triste, avec une fin des plus dures et des plus marquantes. Le scénario est très bon, parfois la caméra parait un peu tremblante, débutante mais ça donne un résultat plus réaliste, plus proche de nous.

Les scènes chorégraphiées sont assez surprenantes, surtout la première qui sort de nulle part. Elles sont magnifiques, très bien montées et donnent un axe musical sympathique au film. Les instants d’évasion de cette pauvre Selma.

J’ai été touché par l’histoire, pas tout de suite plongée dedans car contrairement à des tonnes de films on ne nous raconte pas tous les mystères dès le début donc j’ai un peu été paumée. Par contre une fois dedans c’est magnifique, Björk est super touchante, elle a une tête d’ange, elle est si adorable !

La BO (contenant les parties opérettes du film) est magnifique, a écouter absolument après avoir vu le film pour se refaire quelques scènes dans la tête et repenser à cette histoire.

Un film assez magistral, avec probablement de quoi vous faire pleurer et râler sur les foutues injustices. Il a mérité ses deux prix à Cannes !

Ma note : 8/10 beau et si triste

Public: tout public

Bande Annonce

Mis à jour le

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.