Balada Triste ( en VO : Balada Triste De La Trompeta) est le nouveau film de Alex de la Iglesia (Crimes à Oxford). Le film sortira au cinéma le 22 juin 2011.

C’est un film franco-espagnol, interdit aux moins de 12ans à cause de ses scènes violentes. Il a reçu le grand prix du long métrage au Festival Hallucinations Collectives 2011 edition n° 1 ainsi que 2 prix au Goya 2011 (meilleurs effets visuels et meilleur maquillage).

Álex de la Iglesia décrit son film comme “un conte espagnol sur l’amour, le désir et la mort. Une métaphore de l’Espagne, pays profondément marqué par son histoire où la tragédie se confond avec l’humour.” (allociné)

Il était présent à l’avant première, voici son intervention avant le film : vidéo

Synopsis : Espagne, 1937. Pendant que la Guerre Civile espagnole fait rage, un cirque ambulant tente de survivre. Pendant cette période tragique, deux clowns vont s’affronter jusqu’à la mort par amour pour une belle acrobate.

Casting : Carlos Areces, Antonio de la Torre, Carolina Bang, Juan Luis Galiardo

Balada Triste est une comédie dramatique violente, entre rire, sang et larmes dans une Espagne qui souffre. Le film se situe en 1937 puis en 1973 sous le régime de Franco, une époque très dure pour le pays entre guerre civile, pauvreté, espoir bridé.

Il y a une petite partie historique dans le film, on voit en fond quelques évènements importants de l’époque. L’histoire d’Espagne ce n’est pas celle que je connais le mieux mais je m’y suis retrouvée sans problèmes.

Le film parle de 2 clowns amoureux d’une acrobate, ces deux clowns sont différents et tout deux prêts à tout pour obtenir l’objet de leur désir. D’un côté on a Javier, qui sombre dans la folie et de l’autre Sergio qui est d’une nature violente. Les deux personnages sont forts, on en vient à les haïr chacun à leur tour.

Le film est un gros concentré de violence, d’humour noir (la blague du mort-né, un délice) et de scènes d’une esthétique admirable. En effet, il y a des scènes vraiment magistrales dans le film. Des scènes avec une lumière parfaites, des effets spéciaux qui pourraient être réels, des images fortes et belles (la scène de la croix est splendide). Un bonheur pour les yeux entre les gerbes de sang et les blagues.

J’ai pas mal aimé le scénario même si parfois c’est un peu confus à cause de mega ellipse temporelles non précisées. Un peu délire comme film, l’histoire est légèrement bancale mais avec l’humour, la violence et les belles images ça passe tout seul. Il y a des scènes bien absurdes comme celle dans les bois et la “caverne”, des scènes où on se dit “Mais il a prit quoi quand il a fait le scénario!”.

Au final en sortant j’étais encore un peu sur le “choc” des scènes violentes mais y a pas à dire, j’ai aimé le film. Il y a vraiment des vues à couper le souffle et des combats très marquant.

Un film que je n’attendais pas mais qui a su me trouver. Felicitación !

Ma note : 8/10 pas pour les âmes sensibles

Public: Interdit aux moins de 12 ans.. voir même 14 ans ! Âmes sensibles s’abstenir réellement, ça peut faire très mal.

Bande Annonce :

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

1 Comment

  1. Moi j’ai trouvé que de La Iglesia en faisait trop. Je comprends pourquoi il l’a fait, ce qu’il cherche à dénoncer, la force de son propos, mais il y va quand même avec de gros sabots qui ont fini par me lasser. Rejet total dans la dernière demi-heure. Dommage =(

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d bloggers like this: