Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma: The Social Network

Critique Cinéma: The Social Network

The Social Network est le nouveau film de David Fincher réalisateur des très bons et très connus: L’Etrange histoire de Benjamin Button, Zodiac, Panic Room, Fight Club et The Game. Le film sortira en salle le 13 octobre 2010.

Produit par Scott Rudin, Dana Brunetti, Michael De Luca et Ceán Chaffin, ce film est inspiré du livre de Ben Mezrich : « The Accidental Billionaires« .

Synopsis : Un soir d’hiver 2003, Mark Zuckerberg, étudiant à Harvard et expert en informatique, s’installe devant son ordinateur et se met à travailler avec frénésie sur une nouvelle idée, autour du développement de programme et de blogs. Ce qui prend forme dans cette chambre ce soir-là deviendra très vite un réseau communautaire à échelle mondiale et une révolution dans la communication. Seulement six années et quelques 500 millions d’amis plus tard, Mark Zuckerberg est devenu le plus jeune milliardaire de l’histoire… Cependant, pour cet entrepreneur, la réussite amène à la fois des complications personnelles et légales.

Casting: Jesse Eisenberg, Andrew Garfield, Justin Timberlake, Armie Hammer, Max Minghella, Rooney Mara et Brenda Song.

J’attendais avec impatience ce film, David Fincher est un excellent réalisateur qui a toujours su faire de bons films. De plus bossant dans le web, étant passionnée de réseaux sociaux et ayant l’envie d’entreprendre c’était un peu le film qu’il me fallait.

Le film résume une partie de la vie de Mark au moment de la création de Facebook. De l’émergence des idées, des hacks de Mark, aux succès du site et aux procès intentés contre lui.

Dans le rôle principal on retrouve Jesse Eisenberg (Bienvenue à Zombieland, Adventureland) accompagné de Andrew Garfield et de Justin Timberlake. D’ailleurs Timberlake m’a étonné, il est drôlement bon dans le rôle de Sean Parker (fondateur de Napster), j’ai beaucoup beaucoup aimé son interprétation. Jesse Eisenberg joue bien, une sorte de Michael Cera mais américain, il est assez convaincant dans son rôle de « nerd ».

Le film trace donc l’histoire un peu chaotique de la fondation de Facebook, le « vol » d’idée, l’amélioration du projet, … J’ai beaucoup aimé la manière de raconter, en lien avec les procès, et puis aussi le départ avec FaceMash et le hack des trombis des écoles.

Bon il y a quelques incohérences informatiques (Basic, Apache…) mais on les pardonne personne n’est parfait. Le reste parait réaliste et colle pas mal à la réalité. Il est même évoqué « l’addiction » Facebook, l’histoire de statut pas mis à jour (Célibataire ou pas).

Après bon c’est un film donc surement un peu romancé, adoucis, on nous dit surement pas tout mais bon même si Mark a volé une idée on le soutiens parce qu’il a fait Facebook, parce qu’il a développé l’idée et que chaque jour on va sur son site… et qu’on est quand même jaloux de ne pas avoir eu cette idée avant!

Petite info, personnellement j’ai beaucoup apprécié les moments un peu « nerd » du film, bon je pense qu’un public normal ne relèvera pas certaines choses et passera complètement à côté mais c’est sympa de garder ce côté au film.

Au niveau de la musique j’ai beaucoup aimé la BO, et beaucoup apprécié les parties « soirées » où j’ai failli me mettre à sautiller dans la salle!

David Fincher nous sert ici un très bon film, très bien réalisé avec du rythme, des plans intéressants, des scènes marquantes, des acteurs super bons et même du rire!

Ma note: 9/10

Public: Tout public, l’expérience informatique est un plus

Bande annonce:

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Response

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :