Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Livres > Harley Quinn – Breaking Glass débarque dans la nouvelle collection Urban Link

Harley Quinn – Breaking Glass débarque dans la nouvelle collection Urban Link

Urban Comics vient de lancer sa nouvelle collection de comics à destination des Jeunes Adultes avec 4 titres : Harley Quinn – Breaking Glass, Teen Titans – Raven, Catwoman – Under The Moon et Black Canary – New Killer Star. La collection a été lancée le 15 mai 2020, après deux mois de décalage suite aux derniers évènements.

Ces 4 titres sont tous des romans graphiques en récit complet, c’est-à-dire qui se termine à la fin du tome. Certains titres viennent de la collection Young Adult, DC Ink, lancée par DC Comics qui regroupe des histoires originales et modernisées des super-héros que l’on connait. Dans les comics déjà sortis et à venir on retrouve aussi Nightwalker, Batgirl, Dick Grayson, Beast Boy, Zatanna, etc.

Le comics de Black Canary ne fait pas partie de cette collection aux US, c’est d’ailleurs un comics qui était déjà ressorti chez Urban Comics à l’occasion du lancement du film Birds of Prey.

Harley Quinn –  Breaking Glass

Étant une grande admiratrice du personnage de Harley Quinn, j’ai en premier souhaité lire cette revisite du personnage pour vous en parler. Par revisite, j’entends ici qu’on se retrouve avec une Harley qui a 15 ans et qui débarque à Gotham comme le petit chaperon rouge qui tente de rejoindre sa Mère-grand.

Ce roman graphique de 200 pages retrace donc les aventures d’une Harley très jeune, qui découvre la vie sombre de Gotham alors qu’elle fait ses premiers pas d’émancipation loin de sa famille. Entre sa vie de lycéenne, sa nouvelle amie qui tente de sauver la planète, les micmacs avec les riches de la ville et sa propre survie, Harley se révèle être une jeune fille moins “folle” que le personnage récent. Elle n’a pas encore les séquelles d’un Joker fou et donc c’est assez agréable de la voir débarquer avec sa naïveté liée à son manque d’expérience.

Harley Quinn –  Breaking Glass, c’est donc ça, l’aventure d’une lycéenne avec la dose de détails qui font d’elle Harley Quinn. On y retrouve de nombreux personnages célèbres, cependant pas besoin d’être un expert du domaine, c’est clair et limpide pour les débutants en comics.

Un roman graphique engagé

Mariko Tamaki, est à la tête de ce roman graphique, réputée pour ses engagements LGBTQ+ elle a su dans le comics insuffler ses bonnes paroles. On y parle de la place des femmes, d’écologie et de nombreux autres sujets très modernes. C’est un concentré de bonnes choses sans être trop pensant et moralisateur.

J’avais déjà beaucoup aimé le travail de l’auteur du This One Summer, elle réussit ici encore à nous raconter une histoire ciblée Jeunes Adultes, mais qui arrive quand même à emporter les moins jeunes.

De plus c’est un plaisir de la voir revenir aux comics, elle avait travaillé sur She-Hulk et Supergirl Being Super qui montraient déjà son intérêt pour les héroïnes.

Une perle visuelle

Rendu très accessible par ses sujets et son non-besoin de références comics, le roman graphique est en plus une réussite visuelle grâce aux dessins de Steve Pugh. Le dessinateur, un habitué à la violence dans Saint of Killers, offre ici de magnifiques dessins avec une mise en couleur qui donne sens à de nombreux détails.

Son travail sur le monochrome, le bi-chrome et même les détails des costumes et tenues donnent des cases vraiment sublimes. De nombreuses fois je me suis arrêtée sur des cases pour admirer le travail. Que ce soit le traitement des flashbacks, sa mise en case, la gestion de l’action. Il arrive à produire ici un rendu totalement bluffant.

Attention d’ailleurs, tous les romans de la collection ne sont pas au même niveau, celui-ci est, pour moi, clairement au-dessus de tous !

Plus d’informations sur Harley Quinn –  Breaking Glass et la collection

Le comics est vendu pour 14,50€ dans vos librairies, d’ailleurs en ce moment si vous achetez plusieurs comics de la collection il y a des totebags à récupérer ! (s’il en reste).

Malgré ses 200 pages, le roman graphique est très maniable. C’est un format plus petit et souple qui permet d’être facilement baladé. Chacun des tomes est un récit complet.

Plus d’informations sur les comptes de la collection

Instagram : https://www.instagram.com/urbanlinkeditions/
Facebook: 
https://www.facebook.com/urbanlinkeditions

Les prochaines sorties sont prévues pour le 19 Juin 2020 : Supergirl Being super, Middlewest, Wonder Woman Legendary, Shades of Magic : the Steel Prince

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.