Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Jeux Vidéo > [ Jeux Vidéo ] Everybody’s Golf VR sur PS4 – Test / Avis

[ Jeux Vidéo ] Everybody’s Golf VR sur PS4 – Test / Avis

Everybody’s Golf est entré dans ma vie sur PS Vita. C’est un des premiers jeux auquel j’ai joué sur la console portable, sorte de Golf pour ceux qui n’ont pas envie de trop mettre le nez dehors ou de se fatiguer à faire un faux mouvement du bras.

Pourtant Everybody’s Golf VR sur PS4 est une toute autre histoire, parce que « VR » implique qu’on va taper virtuellement la balle et faire de beaux swings dans le salon (de toute façon on ne se verra pas car on a le casque sur les yeux).

Évolution et VR

Everybody’s Golf VR est toujours développé par le studio Clap Hanz, avec un univers plus « réaliste » visuellement que les précédents opus. Exit les personnages « manga » et bienvenue à des presque êtres humains qui nous accueillent et nous emmènent sur le green. Les terrains sont également beaucoup plus réalistes même si on se permet quelques folies comme le Golf des Dinosaures où vous pourrez vous faire agresser par un T-Rex !

Pas besoin d’avoir le mouvement parfait comme dans la réalité, ni le placement des pieds ou le poids du club dans les mains. On est ici dans un golf très accessible, même pour les plus débutants. Une fois le casque posé sur la tête on est totalement immergé dans un autre monde.

On commence par le « lobby », l’accueil où l’on nous propose de choisir ce que nous ferons : Parcours ou Practice. Ensuite nous programmons nos options (nombre de trous, type de clubs, caddie, etc.). Et c’est parti ! En introduction de chaque parcours, c’est le caddie qui nous fait un petit blabla (qu’on peut passer) et ensuite nous sommes téléportés sur le premier trou. En fin de parcours, un point est refait avec le caddie devant le tableau des scores et nous retournons au lobby.

Pas de mouvement « brusque » en ce qui concerne la caméra, nous pouvons admirer le parcours autour de nous en tournant la tête. Sinon l’image ne bouge pas, ça évite vraiment de nombreux soucis en VR et ça permet de pouvoir jouer plusieurs heures sans mal de cœur. Nous pouvons bien sûr changer le type de caméra pour inspecter le terrain et prendre de la hauteur mais j’ai trouvé que réellement ça allait pour mon estomac, pas d’impression de déséquilibre non plus.

Côté gameplay

On joue au PS Move, il représente le club de golf (mais aussi votre tablette de suivi des scores). Quand nous penchons la manette vers le sol, elle se transforme en club, nous orientons la manette pour définir la direction du tir et nous frappons plus ou moins rapidement la balle pour la puissance.

Vous pouvez le tenir à une main mais clairement tenir le PS Move à 2 mains vous mettra un peu plus dans l’immersion d’une vraie partie de golf ! Par contre je trouve que j’ai plus de puissance à une main, car moins gênée dans mon mouvement. À savoir aussi que je joue debout mais qu’il est possible de jouer assis, attention juste au mal de dos car on a tendance à se pencher trop en avant.

Everybody’s Golf VR est basé sur du golf classique, rien de nouveau à l’horizon, vous poussez votre balle pour la mettre dans le trou. Vous avez le choix entre du 3, 9 ou 18 trous, ce qui permet de pouvoir faire des parties très courtes comme très longues. Des coups longs aux courts, rien n’est ré-inventé ici. Quand vous êtes très proche du trou et que vous avez passé le « PAR » le coup vous sera donné, mais sinon ça reste comme le golf qu’on pratique dans la réalité : Birdie, Par, Bogey, etc.

Mais encore ?

En chemin nous sommes accompagnés d’un caddie qui commente chacun des coups mais nous offre aussi quelques cinématiques un peu tordues et drôles qui jouent avec la VR (taille, impression de vide, etc.). Pour l’instant seules 2 caddies femmes sont proposées, des jolies jeunes filles qui nous rappellent la vraie définition de « GOLF »…

On a aussi un peu d’animation sur les terrains, en particulier côté dinosaure avec des petits dino sur le terrain qui fuient les balles ou encore ceux qui vous observent jouer. Ça crée un peu de divertissement en plus.

Durée de vie, nombre de terrains ?

Et c’est là que je suis un peu déçue, le jeu ne comporte que 3 terrains de golf : Forêt, Plage, Dinosaure … c’est tout et du coup on connait très rapidement les 18 trous de chacun, c’est clairement très limité pour ce genre de jeu qui tente de nous garder avec lui. J’ai fait à l’heure actuelle plus de 100 trous et je trouve ça dommage que le manque de choix se fasse si vite ressentir.

On a aussi des scores « on-line » mais pas de compétition contre d’autres en mode multi, ça reste du solo et de la comparaison de score dans des tableaux un peu lourds à afficher.

Je continuerai à y jouer, ça reste des sessions de jeu assez sympas et l’immersion est très intéressante mais je ne sais pas si ce côté trop répétitif et lassant ne va pas vite me stopper, surtout quand on a un Beat Saber en face finalement propose plus de challenge !

Je suivrai un peu les contenus supplémentaires qui vont sortir, j’espère avoir plus : 3 terrains c’est insuffisant ! Le prix explique peut-être la limitation de contenus, on est sur un tarif de 29,99€ ce qui est plutôt acceptable pour un contenu un peu limité.

En résumé 

J’ai beaucoup aimé ce jeu, les premières heures sont très bonnes et l’immersion réussit bien. Par contre une fois qu’on passe la centaine de trous on commence à sentir que tout se répète, le contenu est un peu trop limité à mon goût.

Mais ça reste drôle, très bien réalisé et le sentiment de jouer au golf est bien là. Si vous avez un PS VR, que vous aimez l’immersion et que vous avez déjà joué aux précédents Everybody’s Golf, et bien ça reste un achat à faire !

PS : L’inconvénient de la VR c’est que je ne peux pas trop vous montrer mes captures d’écran, c’est laid !

Le jeu est disponible à 29,99€ sur PS4, il faut avoir un PS VR.


Mis à jour le

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.