Blog lifestyle, culture, beauté, voyages
Home > A la une > [Ciné] 5 raisons pour lesquelles on adore Sing Street

[Ciné] 5 raisons pour lesquelles on adore Sing Street

Sing Street est enfin sorti en France mercredi 26 septembre et c’est un de nos coups de coeur de l’année au cinéma. Pourquoi ? Et bien pour tout ça (entre autre) !

Synopsis: Dublin, années 80. La pop, le rock, le métal, la new wave passent en boucle sur les lecteurs K7.
Conor, un lycéen dont les parents sont au bord du divorce, est obligé à contrecœur de rejoindre les bancs de l’école publique dont les règles d’éducation diffèrent de celles de l’école privée qu’il avait l’habitude de fréquenter.
Il se retrouve au milieu d’élèves turbulents qui le malmènent et de professeurs exigeants. Afin de s’échapper de cet univers violent, il n’a qu’un objectif : impressionner la plus jolie fille du quartier, la mystérieuse Raphina. Il décide alors de monter un groupe et de se lancer dans la musique, univers dans lequel il ne connait rien ni personne. Afin de la conquérir,  il lui propose de jouer dans son futur clip…

Sing street john carney

John Carney

Il faut l’avouer, on est allé voir Sing Street parce qu’on adore John Carney. Dans « Once » et « New York Melody« , le réalisateur abordait déjà en musique le destin de ses personnages un peu loser qu’on adore regarder. A chaque fois dans des films peu convenus, hésitant entre moments tristes et vrais moments de rire. Des personnages complexes et touchants, de l’amour, de la musique…pas de doute, on adore le style Carney !

L’Irlande

Il y a mine de rien peu de films qui parlent et se déroulent en Irlande. Pour y avoir vécu, je sais à quel point c’est un pays superbe avec des gens encore plus beaux. Et ce petit côté « à l’ancienne » de l’Irlande, c’est tout ce qu’on aime dans ce pays. Carney le transmet à merveille dans le film qui se passe dans un vieux Dublin (et sa région) avec des accents très reconnaissables. Alors avis aux puristes de la VO : sous-titres obligatoires si vous n’avez pas l’habitude ! Par contre, voyage garanti à travers l’écran !

Les années 80

Aaaah les années 80, cette période fabuleuse où le style de coiffure, vêtement, maquillage et d’attitude était pour le moins…voyant ! Du kitsh, du flashy, des épaulettes…on retrouve de tout dans Sing Street et on se croirait dans nos vieux albums photos. On en rigole autant qu’on affectionne de revoir tout ça. On les aime ces années 80 il faut dire, et on aimait aussi ce qu’on y entendait à l’époque…

sing street lucy boynton

La musique

Les années 80, c’était en effet l’époque de « Top of the pops » et de l’arrivée des vidéos clips qui duraient aussi longtemps que des courts-métrages, ou bien qui testaient de nouveaux concepts d’ « effets spéciaux ». On voit et on revit tout ça dans « Sing Street » où la génération de l’époque, tout comme nous à leur âge, change de style en fonction des idoles du moment qu’ils suivent. Duran, Duran, the Cure, David Bowie…on y entend de nombreux hits connus, mais pas que ! Car John Carney adore créer ses propres bandes-son pour ses films. Et celle de « Sing Street » est un petit bijou. Inspiré de toutes ces références de l’époque, les chansons originales du film vont vous faire bouger sur votre siège. La BO est d’ailleurs déjà dispo sur Spotify si vous voulez avoir un aperçu.

Lucy Boynton

Last but not least, « Sing Street » parlant aussi d’amour, il y a un personnage féminin central à l’histoire: Raphina. Et il faut dire qu’au moment où elle apparaît à l’écran, on est obligé d’aimer et d’admirer cette jeune actrice, Lucy Boynton, qui crève l’écran. Avec un charisme incroyable, un super physique et un jeu très fin, c’est LA révélation du film. Et nous avions eu la chance de l’interviewer lors du dernier Festival de Deauville (où le film est venu récolter une énième standing ovation). Notre interview où l’actrice parle des années 80, de ses références musicales et de son personnage de Raphina et de ses projets à venir est à lire ici.

En bref, on adoooooooooore « Sing Street » et on ne peut que vous conseiller de le voir et le revoir en boucle !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Vous aimerez surement
[Spectacle] Faut-il aller voir West Side Story à la Seine Musicale ?
[Concert] Retour sur la 1ère édition du Lollapalooza en France
[Beauté] On a testé le lait hydratant 24h de Nuhanciam
[Ciné] Bilan 2016 : Nos Tops 10

Laisser un commentaire