Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > [Critique Cinéma] Une merveilleuse histoire du temps

[Critique Cinéma] Une merveilleuse histoire du temps

461500.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxUne merveilleuse histoire du temps (The Theory of Everything) est un film de James Marsh (Shadow Dancer, The King, Le Projet Nim)

Date de sortie : 21 janvier 2015

Casting : Eddie Redmayne, Felicity Jones, Tom Prior, David Thewlis, Harry Lloyd

Synopsis : 1963, en Angleterre, Stephen, brillant étudiant en Cosmologie à l’Université de Cambridge, entend bien donner une réponse simple et efficace au mystère de la création de l’univers. De nouveaux horizons s’ouvrent quand il tombe amoureux d’une étudiante en art, Jane Wilde. Mais le jeune homme, alors dans la fleur de l’âge, se heurte à un diagnostic implacable : une dystrophie neuromusculaire plus connue sous le nom de maladie de Charcot va s’attaquer à ses membres, sa motricité, et son élocution, et finira par le tuer en l’espace de deux ans. Grâce à l’amour indéfectible, le courage et la résolution de Jane, qu’il épouse contre toute attente, ils entament tous les deux un nouveau combat afin de repousser l’inéluctable. Jane l’encourage à terminer son doctorat, et alors qu’ils commencent une vie de famille, Stephen, doctorat en poche va s’attaquer aux recherches sur ce qu’il a de plus précieux : le temps.

083451.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film est adapté du livre de Jane Hawking « Voyage Vers L’infini, Ma Vie Avec Stephen », Jane a été l’épouse de Stephen Hawking et c’est avec elle qu’il partageait sa vie au moment où la maladie s’est déclarée.

On connait Stephen Hawking, certains uniquement pour sa « voix » et d’autres pour ses travaux sur la cosmologie, la physique quantique, les trous noirs, le Big Bang et même son livre « Une brève histoire du temps » (d’où est tiré le titre du film). Le film s’intéresse à la vie de l’homme mais en particulier sur la période qu’il a vécue avec Jane : les premières années d’université, la rencontre, la maladie et les premières phases du combat.

255831.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film est donc avant tout une très belle histoire d’amour et Felicity Jones incarne avec perfection cette femme qui va se battre pour l’homme qu’elle aime. Un combat physique et mental de chaque instant qui va transformer cette femme. De son côté Eddie Redmayne se révèle à l’écran, sa transformation physique, la distorsion de son corps sont vraiment exceptionnelles. Il réussit à incarner cet homme savant, drôle et amoureux. Le duo fonctionne très bien à l’écran, j’ai trouvé l’histoire d’amour magnifique, au delà de la maladie, de l’homme savant c’est avant tout une histoire touchante et retranscrite avec beauté à l’écran.

Le scénario, la mise en scène, la bande originale, tout est assez bien maîtrisé, j’ai juste quelques regrets car parfois certaines scènes s’étirent en longueur, le film dure deux heures ce qui est assez rare pour le genre « romance ».

En tout cas le film vaut le détour, c’est une belle histoire d’amour couplée au combat d’un homme extraordinaire. Que vous connaissiez ou non l’homme, le film sait lui faire honneur et nous apprend à découvrir son histoire mais aussi la maladie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.