Pour son nouveau film en tant que réalisateur Alexandre Aja adapte un roman de Joe Hill à la croisée des genres entre comédie, drame romanesque, horreur et thriller. Bienvenue dans le monde très étrange d’Horns !

Horns_FilmSoupçonné d’avoir assassiné sa fiancée, rejeté par tous ceux qu’il connaît, Ignatius a sombré dans le désespoir. Un matin, il se réveille avec une paire de cornes sur la tête. Celles-ci lui donnent un étrange pouvoir, celui de faire avouer leurs plus noirs secrets aux gens qu’il croise. Ignatius se lance alors à la recherche du véritable meurtrier…

Pour commencer une petite confession : chez 2MuchPoney on fuit en général le cinéma de genre et on évite tant que possible les films d’horreur (les poneys ne sont pas si téméraires…). Autant vous dire qu’on y allait un peu à reculons… Pourtant la bande annonce intriquante et sa tête d’affiche (Daniel Radcliffe) nous avaient quelque peu fait de l’œil. Et si il était l’heure du changement ?

Un plan d’ouverture assez glaçant et nous voilà emportés. Horns raconte donc l’histoire d’un jeune homme accusé ( à tord ou à raison on vous laisse le découvrir ) d’avoir assassiné de sang froid sa petite amie. Horns est une enquête, une histoire d’amour tragique, un slasher, un film sur l’enfance, un thriller fantastique et métaphysique qui s’interroge sur les notions de bien et de mal. Dans ce pari ambitieux il nous faudra saluer l’originalité tant dans la forme que dans la fond. Il nous faudra aussi nous incliner devant la prise de risque et la volonté de proposer enfin quelque chose de différent.

Horns_Film_1

Oui mais voilà , qui dit film qui joue sur de nombreux tableaux, dit film qui ne parvient pas à se maintenir à un niveau de qualité égal. Si la romance est filmée de la plus belle des façons nous aurons eu beaucoup de mal avec le côté fantastique du film. Si on aura trouvé dans les séquences sur l’enfance un digne successeur de Stand By Me difficile de se faire surprendre par ce thriller un peu tiré par les cheveux et très prévisible. Quand à l’aspect horrifique on aura eu du mal à voir son intérêt….

Ce mélange de genres s’accompagne d’un mélange de tons pas toujours très judicieux. La situation bien que dramatique et profondément inquiétante (imaginez avoir un jour le pouvoir de faire dire la vérité pure à toutes les personnes que vous croisez…) se retrouve mal menée par des scènes à fort potentiel comique qui tombent un peu comme un cheveux sur la soupe. On aurait aimé sans doute qu’Aja se focalise plus et ne parte pas autant dans tous les sens histoire de pouvoir vraiment ressentir quelque chose. Oui car là encore, force est de constater que l’émotion manque à l’appel pour notre plus grand désarroi !

Horns_Film_2

Difficile alors d’avoir un avis tranché sur ce film qui mérite néanmoins le détour pour son originalité et pour la prestation géniale de Daniel Radcliffe qui prouve, si vous ne l’aviez pas encore remarqué, qu’Harry Potter est bel et bien enterré !

Author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It