Belle du Seigneur est un film de Glenio Bonder, le réalisateur est décédé en Novembre 2011 alors que le film n’était pas encore fini de monter.

Le film sera en salle le 19 juin 2013. C’est une adaptation du roman d’Albert Cohen.

Synopsis : Jonathan Rhys Meyers, Natalia Vodianova, Marianne Faithfull, Ed Stoppard

Casting : En 1935-1936, à Genève, le séduisant Solal, qui officie à la SDN (Société des Nations), tente d’obtenir les avances de la belle Ariane, aristocrate protestante et épouse de son subalterne Adrien. Celle-ci ne tarde pas à succomber au charme du jeune homme, mais cette relation passionnelle entraînera les deux amants vers une destinée tragique.

Belle du Seigneur est une grande et belle histoire d’amour, à l’écran malheureusement le résultat est loin, très loin de la sulfureuse aventure d’Ariane et Solal.

Le film commence bien, malgré des scènes floues et des découpages un peu agaçants. La première scène de confrontation entre Ariane et Solal est vraiment superbe. Tout l’échange sur Don Juan est vraiment très bien mis en scène. Mais c’est bien la seule partie du film qui m’a comblée.

S’enchaînent ensuite les scènes d’amour, de violence et de réconciliation du duo torturé. Mais le découpage des scènes et le mauvais jeu de Natalia massacrent chaque instant. L’histoire s’enchaîne de manière un peu incohérente, si on n’a pas lu le livre, ce n’est pas facile de suivre…

On peut aussi râler sur la BO, composée de 2 minutes qui passent en boucle pendant tout le film, ça n’aide vraiment pas.

J’étais bien contente de revoir JRM, mais je suis déçue de le voir dans un film aussi mal fait.

Ma note : 3/10, pour la très belle scène et Don Juan et les yeux de JRM.

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It