Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Festivals > Festival de Cabourg > [Festival] Cabourg Day 2 : Before Sunset

[Festival] Cabourg Day 2 : Before Sunset

Premier réveil au bord de la mer. On se lève doucement, les uns après les autres (oui même longtemps après certains), le but étant de se retrouver au bureau d’accréditation à 10H au plus tard. Évidemment, partager une mini salle de bain à cinq c’est un chouïa compliqué, surtout quand trois des habitants sont des habitantes. Mais notre efficacité est redoutable (ou presque), nous sommes étonnamment à l’heure. On aura même le temps de retirer nos places pour les séances du lendemain et nos beaux badges Presse. Petite surprise à la clef puisque dans la foulée nous décrochons le Graal : une invitation pour le dîner d’ouverture du soir. Tant pis pour Aya de Youpougon, un dîner au Grand Hôtel ne pouvant pas se refuser.

photoCabourg1

Après avoir réglé le côté « administratif », direction notre premier rendez-vous cinéma du jour : Une femme est une femme. Non, ce n’est pas le remake du Godard mais bien la découverte de l’original pour Marine et moi. Une presque bonne surprise pour moi vu le non amour que j’ai pour le réalisateur de la nouvelle-vague.

Sachant que notre prochain film est à 16h, on prend le temps de rentrer tous ensemble pour se faire un petit festin. Attention, au programme : saucisson, pâtes sauce tomate, fromage (Normandie oblige) et compote. Une petite sieste en plus, une réflexion sur la tenue de la soirée et on repart pour découvrir Belle du Seigneur, l’adaptation du fameux roman d’Albert Cohen.

Salle comble, encore et toujours. Premier rang, again. Nous découvrons de façon dépitée un film qui ne présente aucun intérêt. Où est la passion ? Les acteurs, notamment Natalia Vodianova impressionnante de fadeur, n’ont pas franchement aidé, le découpage catastrophique non plus. On oublie rapidement.

photoCabourg6

On sort pour re-rentrer 10 minutes plus tard dans le Normandie. Dernier film de notre journée (plus calme) : Brasserie Romantique. Une comédie chorale flamande très agréable mais qui tourne en rond au bout de la première heure. Le côté mélo est beaucoup moins réussi que la comédie mais après Belle du Seigneur, on a presque l’impression d’être devant un chef d’oeuvre.

Nous devons encore nous presser. Le but : se préparer en une dizaine de minutes dans les toilettes du Grand Hôtel pour notre dîner exceptionnel. Bien sûr, ça ne commence pas pile à l’heure, on a donc le temps d’aller fumer une cigarette en contemplant la plage de Cabourg et le beau monde réuni pour cette soirée : le jury a revêtu sa tenue de gala, on se sent tout petit à côté d’eux.

21h15, l’heure de rentrer et de s’installer à table. On découvre la magnifique salle préparée pour l’occasion, une petite coupe de champagne et le menu, tout ça avec beaucoup d’excitation. Ce sera l’occasion pour nous de goûter pour la première fois du caviar (j’ai le droit de dire que j’ai été déçue ?) et pour moi de m’essayer à l’araignée de mer (pas bon non plus). Avant ça, on a pu écouter quelques chansons de Claire Keim interprétées en live, dans une ambiance à la fois chic et détendue et aller admirer le coucher de soleil sur la plage de Cabourg.

photoCabourg7

photoCabourg2

Il est plus de minuit quand le repas se termine. Une très belle journée touche à sa fin, c’est l’heure d’aller dormir, retrouver un peu d’énergie pour ce vendredi qui s’annonce tout aussi relevé.

photoCabourg4

Ce qu’on retient de cette journée :

« La soirée unique à laquelle on nous a convié. Lieu magique, repas incroyable, ambiance détendue… Un moment que je n’oublierai pas. » AL

« Quand à 22h tu te retrouves face à la mer qu’un vent d’été te souffle dans la nuque alors que devant toi le soleil se couche au loin, tu te sens très, très loin de la réalité parisienne. Au-delà des films et des paillettes, l’impression d’être en vacances dans une nature sauvage aura suffit à faire mon bonheur. » Marine

« La mer déchaînée en cette douce après midi de printemps, Cabourg revêt doucement ses habits de lumière et la magie du Festival commence, robe de soirée enfilée… Ce soir c’est Caviar avec du Moet & Chandon ! » Nivrae

photoBD

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Response

  1. Pingback : Festival de Cabourg 2013 : Le Bilan | 2MuchPoney

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.