Quand j’ai appris qu’InnerspaceVR sortait leur nouveau jeu Maskmaker, après l’excellent A Fisherman’s Tale, j’ai foncé pour découvrir quelle nouvelle aventure ils avaient créé.

Le jeu VR (à jouer avec un casque) est disponible sur Steam VR, Oculus Rift, HTC Vive et PSVR.

Apprenti créateur de masque

Dans Maskmaker, vous incarnez un apprenti dans un atelier de création de masque. À travers la voix off de narration vous découvrez l’histoire du créateur de masque et vous apprenez aussi à créer. Chacun des masques que vous allez réaliser va vous permettre d’explorer le «royaume des masques» à la recherche de réponse, qui est Prospero ? Que se passe-t-il dans ces tours ?

Le jeu se passe dans plusieurs mondes extérieurs et dans l’atelier de fabrication. Dans votre atelier, vous avez la possibilité de créer les masques pour accéder aux mondes, vous avez des modèles à reproduire, ces modèles vous les découvrez au fur et à mesure du jeu sur d’autres personnages que vous rencontrez. La fabrication consiste à la création du modèle du masque (au marteau et burin), et puis à la peinture du masque et la confection avec les éléments que vous trouvez en chemin (plumes, coquillages, etc.).

Dans les mondes que vous découvrez le masque sur le visage, vous serrez rapidement limité en déplacement et vous devrez crafter un autre masque pour continuer à avancer. Vous allez découvrir de nouveaux éléments, mais aussi des objets secrets à collectionner qui vous révèleront un peu plus d’histoire. Au départ les premiers masques sont très simples, et puis ça se complexifie avec plus de détails et d’éléments.

Immersion et déplacement

Pour les jeux VR, il y a deux points important pour que ça fonctionne : que le joueur se sente immergé dans l’univers et que les déplacements ne lui donnent pas envie de vomir après une heure de jeu.

Ici, c’est une réussite totale, j’ai adoré me mettre devant mon atelier, récupérer les éléments, construire les masques. J’avais l’impression d’être une magicienne dans son laboratoire de potion, en train de confectionner avec soin mes créations. C’était vraiment excellent à ce niveau. J’ai fait le choix de jouer assise, avec une caméra réglée plus bas et surtout en gérant les paramètres d’espace de jeu pour tout mettre à mon niveau. C’était parfait.

Pour les déplacements et la caméra, j’ai passé un peu de temps au départ pour trouver les réglages qui m’allaient le mieux entre déplacement à la tête, en continu, avec les mains, etc. J’ai fini par choisir de faire des déplacements via la main gauche, en non continu, donc un appui, un quart de tour sur moi-même. J’ai fait le jeu en 3 sessions de 2h et aucun souci concernant un problème de “motion sickness” VR.

Bas les masques

J’ai beaucoup aimé Maskmaker, tant pour son immersion que pour l’intelligence derrière l’univers et les idées sur les parties “puzzle” et réflexion. Chacun des univers a ses moments de puzzle où on doit réfléchir sur comment débloquer un passage, comment faire en sorte de travailler avec les différents masques pour débloquer des passages. C’est très malin.

Dans l’atelier vous avez 3 tableaux de masque, à chaque fois que vous créez un masque dans votre atelier, vous avez la possibilité de l’accrocher pour ranger vos masques, mais aussi de suivre votre avancement sur une carte pour découvrir si vous avez débloqué tout ce qu’il fallait dans la zone. Ces deux éléments m’ont permis plusieurs fois dans le jeu de m’y retrouver, surtout quand on reprend le lendemain.

J’ai aussi beaucoup apprécié l’histoire et la partie qui se déroule dans les tours avec les 3 personnages dansants, ça change un peu du reste du jeu et c’était fascinant à observer. Le fait aussi de mettre le masque sur son visage, de le retirer (virtuellement hein), c’était aussi très bon pour l’immersion.

Plus d’informations

Le jeu est disponible avec les voix en Français et en Anglais, le doublage français est excellent. Il faut 2 manettes PS move pour jouer sur PS VR. Pour jouer à ce jeu sur une PS5, il est peut-être nécessaire de mettre à jour votre système avec la version la plus récente du logiciel système et de faire la demande pour obtenir l’adaptateur PSVR. De mon côté, j’ai fait le jeu sur PS4.

Côté durée de jeu, compter entre 5 et 6h suivant votre vitesse de résolution des énigmes et de conception des masques. Pour les chasseurs de trophées Playstation, il n’y a pas de Platine et il y a des trophées “missables” qui vous imposeront de recommencer le jeu si vous avez raté des objets secrets. De mon côté je n’ai pas fait les trophées à 100%, il me manque 3 objets secrets à récupérer, je verrai plus tard pour terminer ce point!

Le jeu est à 16,79€e sur Steam, et 19,99€ sur Playstation Store.

Développeur: InnerspaceVR
Éditeur: MWM Interactive
Date de sortie : 20/04/2021
Plateformes: Steam VR, Oculus Rift, HTC Vive et PSVR

Liens officiels:

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It