On continue notre petit tour des Musicals au cinéma. Pour rappel, l’idée est de partager avec vous mes moments préférés de ce genre que j’affectionne depuis ma tendre enfance. Le sujet est vaste et je vous parlerai aussi bien de classiques que de dessins animés ou de pépites moins connues.

Restons un peu en France, avec le spécialiste du genre, le regretté Jacques Demy. Sortie en 1970, d’après le célèbre conte de Charles Perrault, Peau d’âne nous raconte l’histoire d’une princesse, obligée de fuir son royaume sous la peau d’un âne pour éviter de devoir épouser… son père ! (ceci explique sans doute pourquoi ce célèbre conte n’a jamais été adapté par Disney). Devenu culte, le film a même eu les honneurs d’être adapté en comédie musicale en 2018. Un passage de l’écran à la scène réussi.

J’ai découvert Peau d’âne étant enfant et, à l’époque, je m’attardais davantage sur les robes portées par Catherine Deneuve que sur le potentiel inceste, pourtant sujet principal du film. J’étais aussi passée à côté de toute l’esthétique du film et des anachronismes. Ce classique se redécouvre autrement en fonction des âges, et c’est sans doute la raison pour laquelle il passe si bien l’épreuve du temps.

La bande originale de Peau d’âne, signé Michel Legrand (évidemment) est somptueuse. On n’y retrouve finalement que peu de chansons, mais elles ont toutes leur charme, ce qui a rendu la constitution de ce Top périlleuse. C’est donc à contrecœur que j’ai écarté Amour, amour, première chanson du film interprétée par la princesse ou Rêves secrets d’un prince et d’une princesse, le seul duo du film.

3Chanson du Prince

Jacques Perrin est victime d’un coup de foudre et partage son nouvel amour avec son peuple. Morceau très court (et très rouge), la Chanson du Prince fait donc suite à la première rencontre entre Peau d’âne et son futur Prince. A savoir que ce n’est pas l’acteur qui chante, mais Jean-Pierre Savelli.

2Conseils de la Fée des lilas

Dans la première partie du film, la Princesse se retrouve perplexe fasse à la volonté de son père (Jean Marais) de la prendre pour épouse. Elle va donc voir sa marraine qui, heureusement, lui remet les idées en place. La fée, interprétée par Delphine Seyrig, est sans aucun doute le meilleur personnage du film et ses conseils distillés dans la forêt et par la suite guideront notre héroïne. Tout comme la Chanson du Prince, ce n’est pas l’actrice qui chante, mais Christiane Legrand (la propre sœur du compositeur).

1Recette pour un cake d’amour

Sans grande surprise, c’est bien Recette pour un cake d’amour qui se hisse à la première place de ce Top. Illustration parfaite du conte, cette scène rassemble tous les ingrédients du hit : une chanson entêtante, des paroles faciles à retenir, une princesse qui se transforme et de la magie. Derrière le micro, c’est Anne Germain qui prête sa voix.

Author

Banlieusarde de souche, parisienne d'adoption, New-Yorkaise de cœur. S'épanche régulièrement sur La Bobine Sélective pour partager son amour du 7ème art. Aime la bière de toute sorte, le foot bourrin, les films d'horreur sanguinolents mais aussi le champagne avec des fraises, le vernis à ongles rose et les comédies romantiques pleines de clichés.

1 Comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :