Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Destiny Connect – Tick-Tock Travelers : Test du jeu sur Switch

Destiny Connect – Tick-Tock Travelers : Test du jeu sur Switch

Destiny Connect – Tick-Tock Travelers est un nouveau jeu de chez NIS America qui débarque en Europe. Le jeu est sorti au Japon en début d’année, il arrive donc assez rapidement chez nous puisqu’il est disponible ce jour, le 25 octobre 2019, sur PlayStation 4 et Nintendo Switch.

J’ai pu tester le jeu sur PS4 une première fois lors d’une démo à la Gamescom. À l’occasion de sa sortie j’ai reçu un code pour y jouer sur Switch, format que je trouve bien adapté pour les JPRG. Petite précision, le jeu est en anglais.

Tick-tock on the clock : L’histoire

La petite ville de Clocknee célèbre le nouveau millénaire. Sherry, une petite fille, attend le retour de son père éternel absent. Soudain, le temps s’arrête et une horde de machines électriques hostiles apparaît. Aidée de Pegreo, un petit garçon, et d’Isaac, un robot, elle va devoir percer le mystère qui se cache derrière ces événements étranges. Ils devront se rendre dans le passé et le futur pour en apprendre plus sur la ville mais aussi leur famille. Beaucoup de rencontres amicales et hostiles sont à prévoir sur leur chemin dont celle d’un beau gosse croisé dans un film ?!

On incarne donc la jeune fille, au cours de plusieurs cinématiques et dialogues on comprend que les mystères derrières l’arrêt du temps dans la ville son lié au père. En effet, dans la maison de Sherry on trouve un robot qui a des capacités de voyage dans le temps et qui bien sûr est capable de se battre.

Dans Destiny Connect – Tick-Tock Travelers, on se retrouve dans un monde où des téléviseurs cathodiques vous attaquent et où les boss sont des vieux flippers… Assez surprenant de voir ces ennemis retro.

Gameplay de Destiny Connect – Tick-Tock Travelers 

Si vous êtes habitué des JRPG, les multiples tutoriels vous sembleront facile, sinon ça risque d’être un peu laborieux dans les 2 premiers chapitres pour comprendre de quoi il en ressort réellement. Le jeu se partage entre les déplacements dans la ville, les améliorations des compétences des personnages, de leurs équipements et bien sûr les combats.

On retrouve la base des JPRG, chaque personnage combat à son tour. On a l’attaque de base et une liste de compétences qui consomme de l’énergie (SP). En combat on peut aussi utiliser des objets, de défendre ou fuir. Le personnage d’Isaac a aussi la compétence de changer de forme et donc avoir de tous nouveaux pouvoir qui peuvent servir sur certains boss.

Plus vous combattez, plus vous gagnez de l’expérience et donc plus vous débloquez de nouvelles compétences. Ensuite c’est à partir d’objets récupérés que vous pourrez augmenter les effets de ces compétences (les dégâts, la protection, etc…). Vous pourrez aussi construire avec vos compétences mécaniques pour améliorer votre robot Isaac.

Design du jeu et graphisme sur Switch

Première chose qui m’a surprise avec ce jeu, c’est que visuellement il ne ressemble à aux JRPG dont on a l’habitude avec NIS America, on ne dirait pas des perso de manga mais plus tout droit sorti d’un dessin animé occidental. Cartoonesque, rond, avec des petites bouilles mignonnes.

Côté visuel il est à noter que les cinématiques ne sont pas très belles, je ne sais pas si c’est le fait d’être sur Switch mais il y a un effet de flou pas très joli. Par contre pendant les dialogues, les personnages sont propres et bien défini.

De même dans les combats la caméra bouge beaucoup et le rendu visuel n’est pas vraiment satisfaisant. Je suis un peu déçue sur ce point. Ça peut rebuter à ce niveau-là

Mon avis sur Destiny Connect – Tick-Tock Travelers 

J’ai bien aimé l’histoire, le scénario et même un peu décalé de l’univers. Le système de combat certes classique, est assez efficace. C’est un peu lent à démarrer mais une fois lancée on est bien embarqué dans l’histoire. Le style des ennemis, une espèce de charme rétro, ça marche bien pour moi.

Mais la déception c’est sur le visuel, l’aspect flou sur les cinématiques donnent un rendu assez laid sur switch. Je ne sais pas si c’est à causes des capacités limités de la console mais ça ne va pas du tout. Pareil, le côté tutoriel est un peu lourd quand on connait le JRPG, c’est beaucoup trop expliqué.

La première heure je me suis un peu forcée à jouer mais ensuite c’était bon, j’étais embarquée dans l’histoire. Juste pas se laisser décourager par les tutos et l’aspect visuel des cinématiques.

Destiny Connect – Tick-Tock Travelers est disponible sur PS4 et Switch à partir de 39,99€. Et l’édition collector ici.

Liste des trophées sur PS4

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.