Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > [ Série ] Oprheus, la première série de la youtubeuse Emy LTR

[ Série ] Oprheus, la première série de la youtubeuse Emy LTR

Emy LTR est une youtubeuse française avec une communauté de plus de 1,4 Million d’abonnés. Depuis quelque temps elle propose sur sa chaîne des courts métrages beaucoup plus travaillés que ses vidéos classiques. Elle y joue souvent le rôle principal, exemple avec Flashback, Perfect Love ou encore l.A-mour. Ses vidéos tournent souvent autour de 2 sujets : l’amour et la technologie. On sent chez la jeune femme une attirance pour ces deux sujets et c’est donc sans surprise que sa nouvelle série Orpheus … se passe avec une I.A. !

Orpheus est la première série d’Emy LTR, elle est diffusée sur Youtube au format vertical et donc idéal pour regarder sur Smartphone. Autre spécificité, un travail particulier a été apporté au son et le spectateur est invité à mettre un casque pour s’immerger dans l’épisode.

Le pitch

Emy incarne le Dr Sidney Manhattan, la personne qui sauvera la Terre dans un futur proche. Elle est à quelques minutes de plonger dans un sommeil profond pour quelques années sous la surveillance de Virgile, une intelligence artificielle. Elle doit se réveiller à l’approche de Pluton dans 9 ans mais …

La série est écrite par Emy Ltr, réalisée par Benjamin Danan et Loic Jançon, et produite par Studio71. Le premier épisode dure 6 minutes et sera suivi de cinq autres épisodes. Le rythme de publication est d’un épisode chaque dimanche cet été.

À découvrir ! Et oui, j’ai beaucoup aimé ce premier épisode qui change un peu de ce qu’on a l’habitude de voir sur Youtube. Les créateurs de contenu se plongent dans la fiction et on en redemande ! Continue de créer Emy !

EDIT : La suite est disponible sur son IGTV  https://www.instagram.com/emy_ltr/

Episode 2 :

Episode 3 :

Mis à jour le

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.