Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Life > Coup de coeur > [ Test ] On a testé la culotte menstruelle FEMPO

[ Test ] On a testé la culotte menstruelle FEMPO

Oh mon dieu, elle va parler de règles, le méchant sujet tabou ! Et bah oui, parce qu’on est sur un blog qui n’a pas peur de parler des corps et des trucs de meufs !

Il y a un an j’ai commencé à entendre parler des culottes menstruelles ou culottes de règles, mais c’était compliqué d’en trouver en France et en faire importer des US c’était cher. Il y a quelques temps la marque française FEMPO a commencé à apparaître dans les posts sur Instagram et j’ai commencé à m’intéresser à la marque jusqu’à ce que Claudette et Fanny m’envoient un message pour savoir si je voulais en essayer une pour me faire une idée. J’ai sauté sur l’occasion !

Retour d’expérience après 2 cycles

Je ne vous en ai pas parlé immédiatement après les avoir reçues car j’attendais de tester et approuver les culottes FEMPO. J’ai reçu 2 culottes à ma taille pour commencer l’aventure. Maintenant, après 2 cycles menstruels, je peux vous en parler !

J’ai la chance d’avoir des flux vraiment normaux et des règles régulières depuis que je suis sous pilule. J’ai donc facilement intégré l’utilisation de ces culottes dans ma routine mensuelle. Voici comment je les ai utilisées : seule les 2 premiers jours, puis en duo avec un tampon le 3e jour (gros flux) et enfin seule le dernier jour. Vu que je n’avais que 2 culottes le premier cycle je les ai testé de jour mais au deuxième j’ai aussi testé la nuit pour voir.

Le confort : j’avais peur d’un effet « couche », une sensation de gène ou de visibilité sous les vêtements mais une fois que je les ai reçues j’ai été étonnée par la finesse de la zone d’entrejambe. On sent que c’est « renforcé » mais ça n’a rien à voir avec l’épaisseur d’une serviette hygiénique normale. Du coup j’ai surtout la sensation d’être dans une bonne culotte confortable, elle ne bouge pas de la journée et aucune sensation étrange… comme une culotte normale en fait.

La durée : 12h, oui c’est exactement le temps maximum qui est indiqué pour garder la culotte, au delà la protection n’est pas garantie à 100%. Je peux vous avouer que j’ai très très souvent dépassé les 12h car mes journées sont plutôt du 8h – 23h et je n’ai eu aucun souci ou surprise en fin de journée.

Les odeurs : avec les serviettes c’était un point qui me gênait et qui faisait que j’avais arrêté de les utiliser à part la nuit, et là surprise, 0 odeur, vraiment rien du tout. On peut renifler sa culotte et rien, pas un seul truc n’en sort ! Complètement étonnant et qui rajoute un petit bonus confort car on ne se pose pas de question à ce sujet.

L’humidité : il est temps de parler de choses plus sérieuses, quand on porte uniquement une culotte de règles il faut savoir qu’on va sentir dans la journée les moments d’écoulement (comme avec une serviette) mais on sait qu’on est en sécurité, du coup c’est juste le temps de s’habituer les quelques premières fois et après c’est juste naturel en fait. Une fois la sensation d’écoulement passée, on n’a pas du tout l’impression d’humidité que donnent les serviettes, là on se sent au sec comme si tout avait disparu !

La nuit : ah mais quel bonheur de pas regarder le drap le matin pour vérifier que ça n’a pas fuité ! La culotte est hyper efficace la nuit, elle ne bouge pas, donc on peut être une hyper active du sommeil, ça ne changera rien à la fiabilité de la protection !

Le cas des gros flux : Il arrive souvent qu’en jour 3 de mes règles j’aie un flux un peu fort et que la culotte ne suffise pas, dans ce cas j’ai opté pour le combo avec un tampon avec l’avantage de ne pas avoir à contrôler le tampon toutes les heures au cas où. Ça fait une assurance non négligeable et si jamais il ne s’est rien passé je la garde pour la nuit :)

Nettoyage de la culotte : un petit rinçage rapide à l’eau froide et ensuite elle peut passer à la machine à laver sans souci (30°). En 2 cycles je n’ai pas vu de perte d’efficacité après le passage à la machine donc c’est un très bon point.

Du coup vous devez vous en douter, c’est une adoption totale de mon côté, j’ai gagné un confort et une sécurité que je n’avais jamais connu avant pour mes règles. Je pense que je vais d’ailleurs me commander un shorty pour la nuit histoire de varier avec les culottes. Rien qu’en deux cycles j’ai fait une économie de tampon et de serviette qui est clairement non négligeable, et qui mérite l’investissement dans quelques culottes FEMPO.

J’ai oublié de vous indiquer aussi les informations sur la composition de la culotte, si vous n’étiez pas encore convaincues :

  • La doublure est en 100% coton (en contact avec la peau et les muqueuses). Elle est aspirante : elle permet au sang de ne pas rester en contact avec la peau, ce qui évite toute sensation d’humidité.
  • Le tissu se trouvant à l’intérieur est en bambou et absorbe les flux : le sang est donc bien gardé à l’intérieur de la culotte pour la journée. On a choisi le bambou pour ses propriétés hyper-absorbante, naturellement anti-bactériennes et anti-odeurs.
  • Le troisième tissu est imperméable et respirant. Il retient le sang et surtout, il empêche les fuites.

Combien ça coûte : 30€ pour la culotte et 32€ pour le shorty on les trouve sur la boutique en ligne du 34 au 48 (bientôt au dessus).

Encore merci à Claudette et Fanny pour cette occasion qui m’a totalement fait changer mes habitudes mais surtout m’a fait gagner en confort !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.