Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > A la une > « La Flûte Enchantée » façon Béjart/Mozart à découvrir au Palais des Congrès

« La Flûte Enchantée » façon Béjart/Mozart à découvrir au Palais des Congrès

Après avoir enchanté Lausanne, Tokyo ou Shanghai, c’est à Paris au Palais des Congrès qu’auront lieu, 5 représentations de La Flûte Enchantée, ou l’un des plus beaux ballets créés par Maurice Béjart sur la musique du dernier opéra de Mozart, du 7 au 11 février 2018. On vous donnera notre avis sur le spectacle un peu plus tard mais autant dire qu’on a hâte de le découvrir pour toutes ces raisons:

À l’occasion du 10e anniversaire de la disparition de Maurice Béjart et du 30e anniversaire de la compagnie, le Béjart Ballet Lausanne entame une tournée internationale exceptionnelle du ballet mythique La Flûte Enchantée.
Gil Roman, directeur artistique de la Compagnie, reprend la célèbre chorégraphie de Béjart sur l’oeuvre magistrale et féérique de Mozart. Les 44 danseurs calent leurs pas sur la version musicale du Philharmonie de Berlin, dirigé par Karl Böhm en 1964. D’une durée inédite de trois heures, La Flûte Enchantée sera jouée à Paris au Palais des Congrès lors de ces 5 représentations exceptionnelles.

 Pour Maurice Béjart, La Flûte enchantée était « une féerie qui nous emporte dans la poésie pure de l’enfance ou du génie, ensuite, et surtout, un rituel précis, rigoureux, inspiré« .
A travers l’alternance de scènes magiques ou comiques, ce ballet mettant fidèlement en scène la partition de Mozart, rend la musique visible et révèle l’essence du mouvement qui vit en son coeur. Fable philosophique et conte initiatique, La Flûte enchantée prône l’acceptation de l’humaine faillibilité, le triomphe du couple sur la désunion et la victoire des Lumières sur l’obscurité.
Depuis sa création en 1987, le Béjart Ballet Lausanne est une référence dans le monde chorégraphique. Désigné comme successeur par Maurice Béjart, Gil Roman, dirige la compagnie et préserve son excellence artistique depuis la disparition du maître en 2007.
Maurice Béjart a toujours eu la volonté d’ouvrir le monde de la danse à un large public. Animés de ce même esprit, Gil Roman et ses danseurs se produisent dans le monde entier pour de grands événements tout comme des galas au profit d’oeuvres caritatives.
CHORÉGRAPHIE :
Maurice Béjart
MUSIQUE :
Wolfgang Amadeus Mozart
DÉCORS ET COSTUMES :
D’après les plans originaux
d’Alan Burrett
CRÉATION COSTUMES :
Henri Davila
CRÉATION LUMIÈRE :
Dominique Roman
PREMIÈRE :
Cirque Royal, Bruxelles,
10 mars 1981
Toutes les infos Pratiques sur le site du Palais des Congrès
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.