Blog lifestyle, culture, beauté, voyages
Home > Cuisine > [Food] La délicate question du buffet

[Food] La délicate question du buffet

Lors de ces deux derniers mois, j’ai enchaîné : 1 repas d’entreprise, les 30 ans d’une amie, 1 baptême et deux mariages. Si les ambiances, les lieux et les thèmes étaient très différents, je me suis surprise à penser à la problématique du buffet. Du choix du prestataire à la douloureuse question « viande ou poisson », je me suis rendue compte que rien n’était simple en matière de bouche. Moi qui commence à organiser les 60 ans de mon père je réfléchis à faire appel au meilleur traiteur à Paris pour ne pas faire d’impaire !

Voici quelques règles que je me suis fixées en matière de buffet :

  1. Ne pas s’obliger à choisir un thème. A force de regarder 4 mariages pour une lune de miel, j’ai revu ma position sur la nécessité d’avoir un thème. C’est vrai je parle là que d’un anniversaire mais j’ai l’impression qu’il y a deux écoles. Les partisans des thèmes et les plus sobres. Je fais désormais partie de la deuxième catégorie.
  2. Faire simple ! Personnellement je crois que plus on cherche à faire compliqué plus on risque d’être déçus. Je n’irais pas sur des plats compliqués ni sur des choses qui divisent. C’est la mode du retour au basique alors profitons-en : faisons simple mais délicieux !
  3. Viande ou poisson ? Végétarien ! Parce que vos invités ne seront jamais d’accord, je propose de trancher et de faire Végé ! Pratique, efficace et sacrément à la mode aussi.
  4. Ne pas mélanger le sucré/salé. Si mon avis là dessus peut évoluer selon ce que je mange, j’avoue ne pas aimer les accords sucrés/salés. Tout simplement parce que je n’aime pas les surprises en bouche. Tu penses que c’est un petit four et à la première bouchée tu réalises que c’est une tarte à la tomate revisitée… Autant vous dire que je déteste ça !
  5. Chaud ou froid ? Plutôt froid comme ça on ne s’embête pas ! A force d’écrire je me rends compte que tous mes choix sont en fait liés à ma volonté de faire très simple. Comme ça on profite du reste !
  6. Aussi bon que beau ! Ça paraît évident mais je veux que tout soit parfait. Visuellement très beau. Gustativement délicieux. Facile non ?

Amusant, le nouveau film de Tolédano et Nakache parle aussi des traiteurs et de leur difficile métier pour satisfaire tout le monde ;)

 

Vous avez aussi des idées / avis sur le sujet ? N’hésitez pas à commenter, vos idées pourraient m’inspirer !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire