Blog lifestyle, culture, beauté, voyages
Home > A la une > [Ciné] Dunkerque : la guerre selon Nolan

[Ciné] Dunkerque : la guerre selon Nolan

C’est l’évènement cinématographique de juillet : le nouveau Christopher Nolan est en salles. Dunkirk plus communément appelé Dunkerque chez nous en France.

Après les étoiles et les trous noirs d’Interstellar, Christopher Nolan joue la carte historique en revenant sur la bataille de Dunkerque de mai 1940. Dunkerque c’est l’histoire de l’évacuation de milliers de soldats britanniques sur la plage française. Dunkerque c’est l’histoire d’un sauvetage miraculeux. Dunkerque c’est l’histoire d’une guerre sur terre, dans les airs et au cœur de la Manche. Bienvenue en enfer !

On doit avouer qu’on l’attendait pas mal celui-ci. Depuis le tournage, on guettait les nouvelles à propos du film. La première bande-annonce nous avait scotché. Les retours de la critique US avaient fini par nous rassurer définitivement. L’attente était donc immense.

Il ne faut pas longtemps avant d’être éblouis par la beauté des images. Dès la scène d’ouverture on est subjugués. La suite sera à la hauteur. Dans le ciel, sur mer ou sur terre, Nolan affirme sa suprématie. Avec Hoyte Van Hoytema à la photo, on a devant nous le genre de film esthétiquement parfait.

Au delà de sa photo, Dunkerque se démarque par sa nature. Oubliez Il faut sauver le Soldat Ryan ou La Ligne Rouge, Dunkerque ne mange pas de ce pain là. Nolan choisit de raconter la guerre par le prisme des combats. Et ça c’est une grande première ! Sur la terre, dans les airs ou sur la Manche, nous voici propulsés au plus près des bombes. Le film est tellement prenant qu’il en devient anxiogène. On est à la limite de se cacher sous le siège afin d’éviter un bombardier… Le genre d’expérience cinématographique qu’on oublie pas ! A vivre sur grand écran bien évidemment.

Avec ses trois fronts, sa multitude de personnages, Dunkerque passe facilement pour un film froid. C’est justement là tout l’intérêt du film. Pas de fioriture, pas de sentiment exacerbé, juste de la survie. Pourtant, malgré cette volonté de montrer les fais et rien que les fais, le film parvient à être émouvant. Non pas grâce à son héros mais à la solidarité du peuple anglais. Voir ces bateaux civils arriver au large des côtes françaises provoque en nous de beaux frissons.

Si le film est très différent de ce qu’on a l’habitude de voir sur la guerre, il n’en demeure pas moins fascinant. Bien au contraire. Une expérience cinéma dingue qu’on ne peut que vous conseiller !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire