Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > [Critique Cinéma] Still Alice

[Critique Cinéma] Still Alice

588763.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxStill Alice est le dernier film réalisé par le duo Richard Glatzer et Wash Westmoreland (The Last of Robin Hood, Echo Park, L.A.)

Date de sortie: 18 mars 2015 (1h39min)

Casting: Julianne Moore, Kristen Stewart, Kate Bosworth, Alec Baldwin, Hunter Parrish

Synopsis: Mariée, heureuse et mère de trois grands enfants, Alice Howland est un professeur de linguistique renommé. Mais lorsqu’elle commence à oublier ses mots et qu’on lui diagnostique les premiers signes de la maladie d’Alzheimer, les liens entre Alice et sa famille sont mis à rude épreuve. Effrayant, bouleversant, son combat pour rester elle-même est une magnifique source d’inspiration.

541585.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Pour ce rôle, Julianne Moore a obtenu un prix aux Oscar, BAFTA, Golden Globes, Independent Spirit Awards et Screen Actors Guild Awards 2015. Ce film est une adaptation libre du roman Still Alice écrit par Lisa Genova, autopublié en 2007. Le film fait partie des leaks de Sony et sa sortie cinéma en a souffert à cause du téléchargement illégal.

Ce film est très intimiste, il plonge dans la vie de cette femme et de sa famille. On va voir les premiers effets de la maladie et les réactions très différentes de son entourage. Comment aider la personne atteinte, comment tenir soit même le choc, comment concilier sa vie et sa maladie, demander de l’aide.

J’ai été bluffée par la prestation de Julianne Moore, elle mérite clairement tous les prix qu’elle a obtenus sur les dernières cérémonies. Elle incarne cette femme forte que la maladie affaiblit, elle est touchante, elle nous fait ressentir chacune de ses émotions, c’est vraiment un de ses meilleurs rôles ! L’autre excellente prestation à noter est celle de Kristen Stewart, je trouve ça dingue en fait quand elle joue avec des actrices plus matures, elle est clairement excellente, après Sils Maria c’est clairement une révélation.

216620.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

J’ai adoré ce film, j’ai passé un moment empli d’émotions, plongée dans ce drame et dans cette famille. C’est un moment vraiment intime qu’on partage et la mise en scène est si délicate qu’on est touché au plus profond de nous.

Le film est vraiment à ne pas rater cette année, la prestation de Julianne Moore est remarquable. Le sujet est très bien abordé, pas de voyeurisme, beaucoup de questionnement sur la manière de vivre sa maladie, sur la dignité de la personne et la fin de vie.

Le film a été fait en connaissance de cause, en effet Richard Glatzer était atteint de SLA (Sclérose latérale amyotrophique ou maladie de Charcot) et ne pouvait plus parler (comme Alice dans le film qui perd ses capacités), la communication sur le tournage s’est faite via une tablette. Je parle au passé car, Richard Glatzer est décédé le 12 mars 2015 dès suite de sa maladie.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.