Sorti en février 2012, Le Territoire des Loups avaient été largement salué par la critique et considéré très vite comme un des grands films de ce début d’année. A l’occasion de sa sortie en vidéo chez Metropolitan, l’heure est au rattrapage afin de vérifier si Le Territoire des Loups mérite sa réputation.

Comme beaucoup de ceux qui choisissent de vivre au fin fond de l’Alaska, John Ottway a quelque chose à fuir. De sa vie d’avant, il garde le souvenir d’une femme, une photo qu’il tient toujours contre lui, et beaucoup de regrets.
Désormais, il travaille pour une compagnie pétrolière et protège les employés des forages contre les attaques des animaux sauvages.
Lorsque le vol vers Anchorage qu’il prend avec ses collègues s’écrase dans l’immensité du Grand Nord, les rares survivants savent qu’ils n’ont que peu de chances de s’en sortir. Personne ne les trouvera et les loups les ont déjà repérés. Ottway est convaincu que le salut est dans le mouvement et que la forêt offrira un meilleur abri. Mais tous ses compagnons d’infortune ne sont pas de son avis et aux dangers que la nature impose, s’ajoutent les tensions et les erreurs des hommes. Eliminés par leurs blessures, le froid, les prédateurs ou leurs propres limites, les survivants vont mourir un à un. Ottway va tout faire pour survivre avec les derniers, mais quelle raison aurait-il de s’en sortir ?
“Le Territoire des loups” nous entraîne aux confins du monde et d’un homme, à la découverte de ce qu’il y a en chacun de nous…

Le Territoire des Loups c’est avant tout l’histoire d’un homme. Au fin fond de l’Alaska, on rencontre Ottway. Homme au sang froid, on sent vite que tout ne sera pas si simple. Hanté par un passé pesant, seul au monde et sans attaches, Ottway cache de nombreuses fêlures. Quelque peu asocial, profondément dépressif mais ayant un instant de vie les plus développés,  il est un survivant. Survivant d’un suicide auquel il renonce juste à temps, survivant d’une histoire d’amour tragique, survivant d’un crash aérien des plus violents et surtout toujours en vie lorsque ses compagnons d’infortune tombent les uns après les autres … Au travers de cette histoire, on a l’impression d’assister à la tentative de retour à la vie d’un homme profondément mutilé. S’accrochant à tout espoir, il cherche un nouveau départ, un nouveau souffle. Quelque chose qui justifie le fait de rester en vie. En ce sens, le Territoire des Loups est des plus intéressants et fascinants. Cette scène finale d’une incroyable richesse et au pouvoir émotionnel immense résume à elle seule ce combat d’un homme qui voudrait vivre mais qui finit par se demander au nom de quoi il y tient tant. Cet homme, c’est Liam Neeson juste impeccable qui n’a jamais été aussi charismatique et aussi incarné. Une prestation exigeante qu’on n’est pas prêt d’oublier !

Loin d’être un parcours initiatique dramatique et sans issue, Le Territoire des Loups est une incroyable histoire d’hommes. Perdus au milieu de nul part, ne sachant pas où aller, ils vont s’unir tant bien que mal pour essayer de vivre le plus longtemps possible. Là, Joe Carnahan nous livre de très beaux moments de vie où la fatalité et le dramatique de la situation s’éloignent un peu. Ensemble, ils rient, taquinent, discutent, se disputent et vivent ensemble une formidable aventure humaine. Alors qu’ils n’avaient au départ rien à se dire, ils apprennent à se connaitre, à se faire confiance et se laissent aller aux confidences. Ces hommes grossiers et idiots deviennent alors au fil de l’histoire des émouvants pères de famille ou de fidèles maris. Le territoire des Loups n’est alors plus qu’un film d’action et devient un véritable film dramatique avec un pouvoir émotionnel incroyable.

Bien interprété et surtout grâce à un scénario dément, Le Territoire des Loups tient le rythme pendant près de deux heures. La tension est toujours palpable (mention spéciale à une BO aidant en ce sens …) et chaque attaque nous fascine et nous effraye tour à tour. Jamais, Joe Carnahan ne se repose et propose en deux heures une spectaculaire course contre la mort qui ne diminue à aucun moment en intensité. On court dans la neige, frissonne sous la tempête, saute d’une falaise ou lutte contre les courants au même rythme que nos héros. Un film éprouvant, qui laissera des traces.

Le Territoire des Loups se distinguera réellement grâce à une mise en scène esthétisante au possible. Les décors naturels sont magnifiques et la neige qui s’abat inlassablement sur les protagonistes donne au film des allures de conte métaphasique sur le sens de la vie et de la mort. Les flash-backs sont eux aussi une somptueuse idée et révèlent au fil du film les mystères de chacun des survivants du crash. D’ailleurs derrière Le Territoire des Loups pourrait se cacher une plaidoirie pour la nature et contre la suprématie des hommes. La nature reprend le dessus et prouve aux Hommes qui ne sont finalement pas les plus forts lorsqu’on leur enlève leurs armes. Une revanche de la nature contre l’immoralité des Hommes … A méditer.

Dans une édition DVD particulièrement réussie (Commentaires audios et scènes coupées) Le Territoire des Loups s’avère être un des films événement de 2012. Un de ces films qui marquent au fer rouge et vous collent à la peau jusqu’à la prochaine claque. Du grand cinéma à ne louper sous aucun prétexte.

M.

Author

Cinéphile aux lacunes exemplaires, mon coeur bat aussi pour la musique, les chaussures léopard et les romans de Bret Easton Ellis. Maman de 2muchponey.com, niçoise d'origine, parisienne de coeur, je nage en eaux troubles avec la rage de l’ère moderne et la poésie fragile d'un autre temps. Si tu me parles de Jacques Demy je pourrais bien t'épouser.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :