Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique Cinéma : Trois Mondes

Critique Cinéma : Trois Mondes

Trois Mondes est le nouveau film de Catherine Corsini prévu pour la fin de l’année 2012 au cinéma.

Le film est en compétition pour Un Certain Regard au Festival de Cannes 2012.

Synopsis : Al, un jeune homme d’origine modeste, est sur le point d’épouser la fille de son patron et de succéder à ce dernier à la tête de sa concession automobile. Un soir, après l’enterrement de sa vie de garçon, et alors qu’il conduit en état d’ivresse, il renverse un inconnu mais, poussé par ses deux amis d’enfance, présents dans la voiture, il abandonne le blessé et s’enfuit.

Casting : Raphaël Personnaz, Clotilde Hesme, Arta Dobroshi, Reda Kateb, Adèle Haenel

Un film de plus pour Un Certain Regard, un drame de plus pour le Festival de Cannes. Cette année la compétition n’est pas de toute joie !

Ici nous avons Al qui renverse un homme, Vera qui est la femme de l’homme renversé et Juliette qui est témoin de l’accident. Le premier vient d’une famille modeste et va se marier, la seconde est sans papier, la troisième est étudiant en médecine en plein spécialisation.

Al se sent coupable, il est mal. Vera est perdue face à la santé de son mari et aux mauvaises nouvelles des médecins. Juliette retrouve Al et tente de le raisonner pour qu’il aide Vera.

Le casting est très bien choisi, Raphaël Personnaz réussit à donner vie à cet homme qui est terrassé par le malheur qu’il a provoqué. On retrouve aussi en arrière plan la jeune Adèle Haenel qui commence à grandir dans ses rôles et incarne la future femme de Al.

Le scénario est cousu de fil blanc, il n’y a rien de très original. On connait l’histoire et on devine assez rapidement les quelques tentatives de surprises.

Côté émotion le film démarre assez lentement et fini sur beaucoup d’émotion, malheureusement je pense qu’il aurait fallu en mettre un peu plus avant et pas seulement sur le final.

Malgré la faiblesse du scénario, le casting s’en sort très bien et le film ne commet pas de grosses fautes. C’est juste un peu décevant de voir cette fin assez intense à côté de ce départ si clairsemé.

Trois Mondes, une histoire pas très originale et triste, un film bien interprété.

Ma Note : 5/10

Film vu dans le cadre du Festival de Cannes. Retrouvez moi sur http://live.orange.fr avec Orange.

Bande Annonce :

Mis à jour le

2 Responses

  1. wildgunslinger

    je t’avoue que je n’avais pas spécialement envie de voir ce film, alors maintenant…!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :