Ai To Makoto (For Love’s Sake) est le nouveau bébé de Takashi Miike (Hara-Kiri, Dead or Alive, Crows Zero). Le film sortira le 16 juin 2012 au Japon, il n’y a pas encore de date pour la France.

Le film était présenté hors compétition au Festival de Cannes 2012, séance de minuit.

Synopsis : L’histoire d’amour entre Ai Saotome, une fille de bonne famille, et de Makoto Taiga, un jeune bagarreur. Le tout sous la forme d’une comédie musicale romantique et violente.

Casting : Emi Takei, Satoshi Tsumabuki, Tsuyoshi Ihara

Retour sur la Croisette pour Takashi Miike après Hara-Kiri l’an passé, cette fois ci il présente hors compétition son adaptation de “Ai to Makoto” de Ikki Kajiwara (un manga).

Une comédie musicale romantique violente ça a l’air un peu infaisable mais pourtant Miike nous envoi directement du Japon un truc assez surréaliste. En effet le film se compose d’une dizaine de scènes musicales composées de chansons et de chorégraphies de tous les niveaux. On retrouve surtout de la J-pop avec des paroles très idiotes (et pas très bien traduites).

C’est l’histoire de Ai, une bourgeoise, qui rencontre Makoto, un pauvre rebelle violent. Elle tombe amoureuse de lui et décide de l’aider contre sa volonté à devenir meilleur. Makoto passe son temps à se battre avec les garçons comme les filles.

Les scènes de combats sont excellentes, chaque coup provoque une sortie de basse et un choc visuel qui fait trembler l’image. Et puis chacun en prend pour son grade, pour une fois les filles sont aussi passées à tabac, ce qui est vraiment rare !

Le scénario n’est pas très compliqué, le rythme du film est très irrégulier. Quand on entend les premières chansons j’en en voudrai encore plus, c’est vraiment drôle dans le texte, la musique et la gestuelle. Mention très spéciale pour la “Chanson des Bourgeois” des parents d’Ai qui est hilarante!

Je pense qu’en rajoutant 2 chansons bien calés le film ne perdrai pas son rythme là c’est un peu dommage de devoir passer par des instants de plat alors que le film est délirant et drôle le reste du temps.

Le film contient aussi un peu de théâtre (avec une jolie naissance :p) et de l’animation pour introduire et finir le film. C’est un film très varié, on voit vraiment de tout et c’est très bon pour le délire. C’est la première fois depuis le début du festival que je rigole autant à gorge déployée.

Ai to Makoto, vraiment une belle comédie avec une âme de Bollywood violent japonais.

Ma note : 6/10 très drôle surtout les parties chantées

Film vu dans le cadre du festival de Cannes 2012. Retrouvez moi tous les jours sur http://live.orange.com avec Orange.

Bande Annonce :

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It