Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma : La Couleur des Sentiments

Critique cinéma : La Couleur des Sentiments

La Couleur des Sentiments (The Help) est le premier film de Tate Taylor, il sera en salle le 26 octobre 2011.

Le film est une adaptation du roman éponyme de Kathryn Stockett paru en 2009.

Synopsis : Dans la petite ville de Jackson, Mississippi, durant les années 60, trois femmes que tout devait opposer vont nouer une incroyable amitié. Elles sont liées par un projet secret qui les met toutes en danger, l’écriture d’un livre qui remet en cause les conventions sociales les plus sensibles de leur époque. De cette alliance improbable va naître une solidarité extraordinaire. À travers leur engagement, chacune va trouver le courage de bouleverser l’ordre établi, et d’affronter tous les habitants de la ville qui refusent le vent du changement…

Casting: Emma Stone, Jessica Chastain, Viola Davis, Bryce Dallas Howard, Allison Janney, Chris Lowell, Sissy Spacek, Octavia Spencer, Cicely Tyson

Emma Stone ! oui encore elle ! Cette année c’est la star montante d’Hollywood que l’on voit partout. Dans La Couleur Des Sentiments elle endosse le rôle de la jeune femme active qui décide de se lancer dans l’écriture d’un livre qui remet en cause la condition des bonnes (surtout dans le Mississippi) et les lois ségrégationnistes .

La Couleur Des Sentiments est un film très touchant qui parle de cette ségrégation raciale américaine, on y voit des femmes se battre pour un peu d’espoir, on voit la peur, on voit la haine, on voit l’amour.

Le film est parfois fort, je me souviendrai toujours de la scène où les lois du Mississippi sont citées avec les droits des gens de couleurs. C’est horrible, affligeant et pourtant ça a existé.

Le film m’a paru très réaliste, je n’ai pas senti d’abus, de sur-cliché. J’ai eu l’impression de voir quelque chose de très juste. J’ai trouvé que l’époque était bien respectée, les décors, les costumes et l’ambiance sont exactement ce qu’on peut s’imaginer.

J’ai trouvé la photographie très belle, elle collait très bien à l’époque, aux décors et aux costumes ainsi qu’à l’ambiance du film. Un très beau travail.

Les relations sont très bien mises en avant, que ce soit entre les bonnes, avec les bonnes et les enfants, avec les maitresses de maisons, … c’était fait sur un ton très juste. J’ai bien aimé la mise en avant de la « seconde maman » qu’incarne la bonne qui passe sa vie à élever un enfant qui deviendrai presque le sien.

J’ai été très touchée par l’histoire, la mise en scène était très bien et les 2h20 sont passées super vite.

Octavia Spencer qui joue Minny est excellente, elle a un visage hyper expressif et vraiment impressionnant. Les actrices choisies pour ce film sont vraiment toutes géniales, le casting est très beau et bon !

En plus de tout ça, la bande-originale du film est signée par Thomas Newman avec une chanson de Mary J. Blige, intitulée « The Living Proof ». Une BO de plus à écouter rapidement !

La Couleur des Sentiments, c’est un film sur l’histoire et sur une histoire. C’est une belle réussite qui m’a enchantée, un film dur et beau à ne pas rater.

Ma note : 8/10

Public : Tout public (même si je pense qu’il plaira plus au public féminin)

Bande Annonce :

Mis à jour le

1 Response

  1. bonjour,

    l’atitude envers les domestiques et envers les noirs a-t-elle changé, notamment dans le traitement du sujet ? Le film, interessant même par les questions posées, n’est-il pas, comme les Blancs du Sud de l’époque, paternaliste et puritain ? http://tinyurl.com/859xszx

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :