Et voilà le festival de Cabourg est lancé et je suis sur place pour vous en parler !

Ce premier jour marque donc le lancement du 25ème festival du film romantique de Cabourg, en film d’ouverture était présenté L’Elève Ducobu de Philippe Chauveron. On a eu le droit à un petit discours du maire de la ville qui nous a annoncé que dans 2 ans le festival s’agrandira avec l’arrivée d’une salle supplémentaire un peu hors de la ville (une ancienne caserne si j’ai bien compri).

Premier film et donc premiers VIP, avec le réalisateur mais aussi Eli Semoun venu pour faire un peu le pitre devant l’assemblée. Les critiques des films de Cabourg arriveront au fur et à mesure, suivant le nombre d’heure de sommeil que j’aurai !

Après ce premier film une pause s’impose avec un petit tour pour récupérer mon badge presse et mes places pour les 2 prochains jours. Et comme on est à Cabourg, j’ai profité un peu de la mer en glissant mes doigts de pieds dans l’écume des vagues fraiches de normandie.

Le second film de la journée était La fée de Dominique Abel, Fiona Gordon et Bruno Romy. Un étrange mais bon film burlesque. Un des réalisateurs  était présent et a pu nous souffler quelques mots à la fin de la séance.

Ensuite encore une petite pause, le temps de capter le wifi devant le Grand Hotel et de contrôler mes mails et Twitter.

Et donc vient le troisième film de la journée, Happy Happy, film norvégien qui parle de beaucoup beaucoup de sujet! Projection en présence du jury officiel des longs métrages, du jury jeunesse et de quelques stars tels que Tomer Sisley et Sylvie Vartan.

Ah les stars on les croise à chaque coin de rue, d’ailleurs il y a Dominique Pinon et Catherine Hosmalin que j’ai croisé dans le parc du Casino.

Donc voilà, petit résumé de la première journée au Pays de Proust (oui on nous le rappele pas mal de fois).

en cadeau les photos du jour! J’upload pas les vidéos c’est trop trop long !

 

Author

Blogueuse spécialisée dans les écrans. Partage son temps entre les bouquins, les jeux vidéo, les séries TV, le cinéma et les podcasts.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It