Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Critique cinéma: Last Night

Critique cinéma: Last Night

Last Night est un film romantico-dramatique de Massy Tadjedin qui sort le 16 février.

Synopsis: Joanna et Michael vivent à New York. Aucun nuage, aucun doute n’est jamais venu assombrir leur union, jusqu’à ce que chacun d’eux soit tenté, la même nuit…

Casting: Keira Knightley, Sam Worthington, Guillaume Canet, Eva Mendes

De l’amour, un magnifique casting (tant au niveau de la beauté des acteurs que de leurs compétences), … un film qui promettait beaucoup et qui a été une déception pour moi.

L’histoire est « simple », Joanna est mariée à Michael depuis longtemps, tout va bien, tout est beau. Un soir elle fait sa jalouse car la nouvelle de l’entreprise de Michael est plûtot jolie et un peu chaudasse (oui vraiment). En faisant ça elle provoque un déclic chez lui. Le lendemain il part en voyage d’affaire avec la nouvelle et Joanna se retrouve livrée à ses doutes… mais son ancien mec français débarque magiquement et là c’est un peu « qui trompera qui ».

Un air très dramatique, très clichés, on sait quand même rapidement ce qui va se passer entre les couples officiels/amants. Eva Mendès est très décevante, sa prestation dans Live! m’avait ravie mais là c’est un peu le contraire, elle fait la potiche chauffante. Guillaume Canet est un peu pas terrible non plus, un peu perdu au milieu de ces anglophiles. Sam Worthington est pas mal, le rôle du mec paumé lui va bien et Keira, la belle Keira, est juste, elle joue bien mais j’aimerai vraiment la forcer à manger un mac do parce que sa maigreur fait peur sur certaines scènes.

Une américaine, une anglaise, un français et un australien… sacré mix ! Mais résultat vraiment mitigé. D’un côté on a la mièvrerie de certaines scènes, le plat et le vide du scénario, le jeu un peu décevant de Canet et Mendès et de l’autres on a des scènes d’amour très jolies, des scènes de vie parfaites, un brin d’émotions bien ressenties.

En sortant de la salle, j’étais déprimée par l’histoire du film, triste aussi d’être aussi déçue. Je m’attendais à plus de drame, un meilleur jeu, un truc plus dynamique que cette lente fable.

Dommage, pour un premier film c’est pas terrible, mais je garde espoir que Massy Tadjedin nous offrira mieux à l’avenir ! Pour la Saint Valentin y a peu être mieux et moins déprimant.

Ma note: 4/10

Public: Tout public

Bande annonce:

Mis à jour le

2 Responses

  1. J’irai le voir pour Keira que je trouve sublime. Et courageuse parce que cette fille a vraiment eu un problème avec l’anorexie. Surtout, je veux savoir ce qu’elle vaut dans ce genre de rôle!

  2. dominique

    Nul, nul et archinul, des dialogues dignes d’un roman photo. A mourir de rire tellement c’est affligant ! à fuir loin très loin. Guillaume Canet avait-il besoin de faire un film alimentaire ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :