Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Festival du Jeu Vidéo / Monde du Jeu

Festival du Jeu Vidéo / Monde du Jeu

Ce week-end se tenait le Festival du Jeu Vidéo et le Monde du jeu, 2 salons et une entrée. Cette année j’étais invitée, les années précédentes j’avais du sortir mes petits sous pour venir.

Donc arrivée porte de Versailles à 14h (avec 2 autres personnes), passage par l’entrée invité (pas de queue) et entrée dans le pavillon. Là une foule de gens se presse sur les stand, les allées sont pleines mais on a pas peur… on fait comme les autres, on avance à pas lents dans les allées.

On passe devant Samsung qui a toujours un très bel emplacement et un beau stand, puis l’espace Fnac Gaming plein à craquer et qui ne désemplira pas de l’après midi ( et y a une raison à ça). On continue par une scène avec des joueurs de Naruto, 3 bornes Wii cachées dans un coin, 2/3 bornes d’arcades, un DDR et hop nous voilà au monde du Jeu !

… Déjà ? Et oui cette année le festival du Jeu vidéo était vraiment, mais vraiment réduit, par contre le Monde du Jeu était beaucoup plus grand avec de beau espaces de jeu pour tous les goûts et tous les ages.

Je ne suis pas déçue du côté monde du Jeu, j’ai découvert pas mal de trucs, j’ai vu des gamins jouer à Bakugan et j’ai rien compris.

Bakugan

Mais le Festival du Jeu Vidéo était dépourvu de plein de choses, très peu de nouveauté (on nous a encore ressortit RUSE) et très peu de bornes d’essai. Pas de Playstation Move, pas de Kinect (ou alors c’était bien caché), pas de grosse nouveauté à part les démo de jeu en 3D chez Asus et Nvidia et la présentation de matos de gamer.

Le coté « Musée du Jeu Vidéo » était tout petit, tellement petit qu’il était difficile de se frayer un chemin à travers les gens.

Les quelques bons points, c’est la WCG avec la finale fille de CS à laquelle j’ai pu assister en partie et puis le commentaire de match de SC2 par Pomf & Thud… avec comme joueur Elky.

Pomf & Thud

Niveau goodies y avait pas grand chose, la région Ile de France lançait toute les 30 minutes des tee shirt, balles en mousse… sous une foule énorme qui se battait et s’arrachaient le moindre truc. J’ai vu des gens repartir avec des sacs de courses pleins de tee shirt « Gamers d’Ile de France » … pathétique. Mais en même temps il n’y avait rien à faire côté jeu vidéo, pas assez de bornes, pas assez attractif, du coup le seul moyen de ne pas perde sa journée pour ceux qui avaient payer c’était de choper les quelques goodies.

J’ai passé pas mal de temps à me balader, j’ai rien pu réellement tester à par un jeu en 3D chez NVidia et Heavy Rain. Le côté Fnac Gaming était archi plein car à part là on ne pouvait jouer à grand chose. J’ai passé du temps à regarder le matos pour m’occuper un peu, d’ailleurs j’ai bavé devant le fameux « Hadès » de chez Asus (4590e la bête).

Musée du Jeu Vidéo

Mais voilà rien de transcendant, rien à tester, rien qui m’a emballé.

à 18h on est repartit, très déçu de ce salon car les années précédentes on avait pu tester tellement de trucs… Lapins crétins, jeux wii/DS, Left 4 dead, Dofus, Aion, Rock Band, … gros manque de stand de test!

Bon côté Monde du Jeu rien à redire à part que du tout les gens y allaient plus et que c’était moins facile de se trouver une place pour jouer. Mais au moins l’essentiel était présent!

Du coup j’irai peut être faire un tour au Paris Games Week qui a l’air d’avoir chopé tous les absents du festival… et si j’ai une entrée au Micromania Games Show.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.